L'Oise Agricole 10 juillet 2014 à 08h00 | Par L'Action Agricole picarde

Prochaine moisson : un bon potentiel de rendement

Le comité régional des céréales de Picardie a examiné les estimations de récolte et les évolutions des surfaces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En Picardie, le début de la récolte des blés est envisagé fin juillet début août.
En Picardie, le début de la récolte des blés est envisagé fin juillet début août. - © JC Gutner

Les cultures de la prochaine récolte présentaient, à la fin juin, un bon potentiel de rendement, légèrement supérieur à la moyenne quinquennale. C'est ce qu'a estimé le comité régional des céréales de Picardie réuni le 3 juillet dernier sous la présidence de Jacques de Villeneuve. Une estimation assortie toutefois de réserves car, outre l’état d’avancement des cultures, les conditions climatiques du mois de juillet restent déterminantes.

Blé : légèrement supérieur à la moyenne quinquennale

Dans le dernier relevé Céré’Obs, les conditions de culture des blés picards sont qualifiées à 78% «de bonnes à très bonnes» (contre 81 % en 2013 à la même période), 92 % (contre 80%) pour les orges d’hiver et 70% (contre 86%) les orges de printemps. Dans l'immédiat, l'estimation du rendement blé tendre se situe autour de 88 qx, soit légèrement supérieure à la moyenne quinquennale.

La production picarde de blé serait en légère diminution par rapport à 2013 (- 2,5%), autour de 4.846.000 tonnes. Les trois départements picards présenteraient des rendements similaires, la Somme légèrement supérieure par rapport aux deux autres départements. Les membres du Comité sont unanimes pour retenir l’aspect relativement hétérogène des cultures et font remarquer que beaucoup d'éléments sont encore difficilement mesurables à ce jour, notamment l’impact des maladies (rouille, fusariose…) et les températures échaudantes. Les conditions de maturation des blés au cours des prochains jours semblent un élément déterminant.

La moisson des escourgeons est en cours. Les premières résultats sont encourageants, tant au niveau qualitatif que quantitatif. D’après les estimations, les rendements approcheraient les 84 qx au niveau régional, en augmentation par rapport à l’année dernière.

En ce qui concerne les orges de printemps, les conditions climatiques du printemps ont été moyennes. Les rendements attendus seraient en diminution par rapport à 2013, autour de 67 qx. Une interrogation demeure également sur la qualité finale, compte tenu de l’aspect hétérogène durant les levées.

Colza et pois en hausse

Les rendements prévus en colza devraient être en augmentation par rapport à l’année dernière,autour de 39 qx, équivalente à la moyenne quinquennale. Les pois présentent un bon potentiel. Le rendement en Picardie pourrait se situer autour de 48 qx, en augmentation par rapport à l’année dernière (47 qx). A l’instar des pois de printemps,les féveroles ont bénéficié de conditions climatiques favorables. Cependant il est encore un peu tôt pour avoir une bonne appréhension du rendement. Le potentiel de rendement serait en hausse par rapport à l’an passé, autour de 47 qx.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui