L'Oise Agricole 14 avril 2014 à 11h05 | Par L'Oise Agricole

Pac - Les aides Pac baissent de 9% en moyenne en 2014

Suite à une baisse globale du budget de la Pac et redistribution décidée au niveau national.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La baisse des aides dès 2014 sera de 7 à 19%.
La baisse des aides dès 2014 sera de 7 à 19%. - © Morguefile

Les aides issues de la Pac vont diminuer en moyenne de 9 en 2014, année de transition avant que la réforme de la politique européenne entre pleinement en vigueur en 2015. Mais pour cette année, trois facteurs vont faire baisser ces versements, appelés droit à paiement unique (DPU), entre 7 à 19.
Tout d'abord, la dotation de la Pac est en baisse de 3 dans un budget européen d'austérité. Ensuite, une des mesures décidées pour la réforme de la Pac est mise en oeuvre dès 2014 : il s'agit du renforcement du budget dédié à certaines productions en difficulté, qui ampute encore de 3 les versements «normaux» du premier pilier. Enfin, 3 sont pris sur ces versements pour alimenter les mesures européennes liées au développement rural.
Au final, si les aides Pac «normales» (les DPU) sont en baisse, les agriculteurs retrouveront ces sommes sous la forme d'autres versements, selon leur production. Si les 3 de baisse du budget global sont bien perdus, le reste «devient disponible pour financer d'autres aides», rappelle le ministère.

Sommes notifiées, sommes versées
Par ailleurs, les valeurs des aides, qui seront notifiées aux agriculteurs à partir du 15 avril, changent de mode de calcul : avant, différentes modulations entrainaient des versements réels plus faibles que ce qui avait été notifié. Désormais, les sommes notifiées sont celles qui seront réellement versées.
Les agriculteurs pourront donc avoir l'impression de perdre plus que ce qu'ils ne perdent réellement. «Cela simplifiera la lecture des aides attribuées», explique le ministère de l'Agriculture, qui «invite les agriculteurs à observer l'évolution entre 2013 et 2014 sur les montants qui leur sont réellement payés plutôt que l'évolution sur les montants notifiés».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,