L'Oise Agricole 27 mars 2014 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

Alimentation - Les Français veulent faire des économies sur l'alimentation

Le prix reste le premier critère de choix des produits alimentaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Français veulent dépenser moins.
Les Français veulent dépenser moins. - © Bernard Leduc

Quelque 57 % des Français ont le sentiment que leur budget alimentation a augmenté, voire fortement augmenté pour 28 % d’entre eux, selon une étude Sofinco/Opinionway réalisée auprès d’un millier de personnes et publiée le 19 mars. En conséquence, 49 % des Français ont pour objectif de réduire « au maximum » leur budget consacré à l’alimentation (hors restaurant) en privilégiant le prix au détriment de la qualité.
Ils dépensent 389 euros par mois en moyenne, soit 7 euros de moins qu’il y a un an. Les 60 ans et plus dépensent 460 €/mois ; les couples avec enfants, 446 €/mois ; les 18-24 ans, 249€/mois. 97% des sondés tentent de baisser leurs dépenses en changeant leurs comportements : 87% cuisinent toujours leurs restes, 84% privilégient les produits en promotions, 83 % comparent systématiquement
les prix des produits selon les marques. D’autres gardent et utilisent les coupons de réduction (81%).

Les courses sont faites les plus souvent en supermarché et en hypermarché (38% et 31%), seulement 11 % vont en hard-discount et 5 % sur Internet (Drive et livraison à domicile). Le prix est le premier critère de choix suivi par la date de péremption et la qualité gustative du produit. La garantie d’un label de qualité et l’origine biologique, la naturalité n’intéressent que 4 % des sondés. Le rapport qualité/prix est resté stable selon 40 % des Français mais 34 % trouvent qu‘il s’est tout de même détérioré. Les sorties au
restaurant sont stables pour 36 % des interrogés mais 29 % d’entre eux avouent cependant une forte diminution de ces sorties.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui