L'Oise Agricole 21 janvier 2016 à 08h00 | Par Thierry Michel

Nouveaux tarifs, nouvelles taxes, modifications: demandez le menu !

L’année débute par une série de changements dans différents secteurs de la vie quotidienne. Tour d’horizon des principales évolutions à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir

La France métropolitaine se réveille en 2016 avec une cure d’amaigrissement de ses régions : de 22, leur nombre passe à 13 et les nouveaux présidents ont été élus dans la semaine du 4 janvier 2016. Pour connaître leur nom définitif et certaines attributions et emplacements de services et institutions, il faudra encore attendre un peu.

Côté ménages, les évolutions ne manquent pas non plus.

Santé et travail

Depuis le début de l’année, la complémentaire santé est devenue obligatoire pour tous les salariés. En clair, les entreprises doivent proposer une complémentaire à leurs employés, y compris dans les très petites entreprises.

Est lancée aussi au 1er janvier la protection universelle maladie, déjà baptisée Puma, qui garantit une inscription simplifiée à toute personne qui travaille ou réside en France.

Autre changement : la TVA sur les protections hygiéniques féminines est abaissée de 20 à 5,5 %.

Si le Smic augmente très légèrement (6 euros net de plus par mois, soit 9,67 euros de l’heure), d’autres prestations liées au travail évoluent. La prime pour l’emploi et le RSA sont remplacés par la prime d’activité. Elle vient compléter les ressources des travailleurs aux revenus modestes et est versée aux personnes en activité sous condition de ressources. Un simulateur de droit à cette prime existe sur le site de caf.fr.

Taxes, cotisations et social

Les taxes sur le gazole et l’essence sans plomb sont relevées, en 2016, de respectivement 3,5 centimes et 2 centimes d’euros pour cause de taxe carbone.

Côté postal, le timbre au tarif vert va passer de 68 à 70 centimes et le tarif rouge de 76 à 80 centimes. En moyenne, les tarifs postaux vont progresser de 3,6 % cette année, au motif de la baisse des volumes de plis traités par La Poste.

On pourrait ranger la baisse annoncée des tarifs du gaz pour se chauffer, mais il faudra prendre en compte une hausse de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), de 2,64 euros hors taxe à 4,34 euros, pour calculer la facture finale.

Les cotisations retraite vont augmenter en 2016. Pour ce qui concerne le régime général, le taux de la part plafonnée va passer de 6,85 % à 6,90 %, d’où une augmentation pour les personnes situées au-dessus du plafond. Le taux de la part déplafonnée va également être relevé.

Les barèmes de la Caisse d’allocations familiales vont progresser de 0,4 % pour déterminer l’éligibilité à certaines aides et le plafond de la Sécurité sociale va augmenter aussi.

Frais bancaires

C’est la grande affaire de ce début d’année. Deux grands établissements bancaires généralistes ont décidé d’appliquer des frais de tenue de compte à partir du 1er janvier 2016. Si cette pratique existait déjà, il n’est pas neutre que deux banques hyper présentes sur le territoire mettent en oeuvre cette mesure, selon différentes associations de consommateurs, notamment l’Association française des usagers des banques.

C’est donc un dossier à suivre par les ménages. Autre aspect bancaire : les banques devront désormais informer gratuitement leur clientèle, et ce, avant tout prélèvement, du montant et de la dénomination des frais bancaires liés à des irrégularités ou à des incidents de paiement.

Autres évolutions

Pêle-mêle, le prêt à taux zéro (PTZ) va être élargi à plus de monde et sera plus souple pour certaines conditions d’utilisation. En 2016, un certain nombre de foyers verront leur impôt baisser ou sortiront du barème de l’impôt.

De même, l’aide personnalisée au logement (APL) va voir ses conditions de calcul revues. Il y aura dégressivité de l’aide au-dessus d’un certain niveau de loyer.

Côté automobile, des aides pour changer de véhicules existeront toujours, mais si la prime concernant le retour d’un véhicule diesel sera étendue, celle concernant l’achat d’un véhicule hybride sera réduite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui