L'Oise Agricole 18 juin 2014 à 09h34 | Par Bernard Leduc

Thierry Dupont, nouveau président d’Agora

Le conseil d’administration de la coopérative Agora vient de procéder au renouvellement partiel du bureau et ont élu un nouveau président, lors de leur réunion du mardi 10 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Oise Agricole

Joël Cottart avait annoncé en assemblée générale en décembre dernier qu’il avait pris la décision de ne pas se représenter à la présidence de la coopérative. C’est fait, et sans surprise puisque son successeur annoncé, Thierry Dupont, a été élu président d’Agora le 10 juin par le conseil d’administration.Thierry Dupont est âgé de 51 ans. Il est marié et père de 3 enfants. Il est agriculteur, sur une exploitation de 230 ha consacrée aux grandes cultures : dans l’assolement, essentiellement du blé, des betteraves, du colza, des féveroles, des pois et un peu de maïs. Depuis 3 ans, il gère son exploitation avec deux agriculteurs voisins dans le cadre d’un assolement commun, regroupant au total 640 ha. Par ailleurs, les 3 exploitations ainsi associées ont mis en commun leurs matériels et emploient au total 5 personnes.


Lorsque Thierry Dupont s’est installé, en 1986 sur l’exploitation familiale, celle-ci était adhérente de la coopérative d’Hatton qui, après fusions successives, fait maintenant partie du périmètre d’Agora. Rappelons qu’Agora est née de la fusion d’Océal, de Capafrance et de Force 5, qui faisaient déjà suite à des fusions antérieures ; la coopérative d’Hatton était l’une des composantes de l’Ucop.


Thierry Dupont, élu administrateur de coopérative (en commençant à l’Ucop, avant d’être membre du bureau d’Océal) depuis plus de 25 ans, a vécu de façon très directe cette profonde restructuration. Il était donc à la naissance d’Agora, dont il était vice-président depuis 2011 et à ce titre, membre du comité stratégique. Président de la commission approvisionnement, il était associé aux travaux de Thémis puis de Cérémis.


Titulaire d’un BTS Tradicopa (transformation, distribution et commercialisation des produits agricoles) obtenu à l’Institut Charles Quentin de Pierrefonds, il a complété sa formation en 2012-2013 par la formation Sénèque, mise en place par Coop de France en partenariat avec une grande école de commerce, l’Essec. à destination des administrateurs de coopératives appelés à avoir des responsabilités plus importantes dans leurs structures, cette formation, essentiellement de gestion et de stratégie d’entreprise, se déroule sur 8 mois. Thierry Dupont est donc bien armé pour cette nouvelle responsabilité que viennent de lui confier ses collègues administrateurs d’Agora.


Et président de Sénalia


Et ce n’est pas la seule responsabilité qu’il a accepté d’assumer, puisque, depuis le début de cette année, il préside Sénalia Union, constituée de coopératives et de négoces dont le total de la collecte représente 60 % de la production céréalière française. Sénalia est la plaque tournante de l’exportation de grains depuis le port de Rouen, pour un tonnage l’an dernier de 3,3 millions de tonnes ; et elle a des activités de diversification dans les domaines de la trituration, du sucre ou encore du cacao.


C’est donc un acteur de premier plan sur le marché des céréales, dont Thierry Dupont était membre du bureau depuis 2011, succédant à ce poste, là encore, à Joël Cottart, et il avait été élu vice-président délégué depuis 2013. Pour Agora, dont 60 % de sa collecte de blé sont destinés à l’exportation, Sénalia est donc un partenaire de premier ordre pour lequel son nouveau président souhaite conforter son rôle dans la filière, en renforçant sa compétitivité et en continuant  à diversifier ses activités.


Cet objectif passera également par une évolution de la gouvernance.Par contre, chez Agora, il n’est pas prévu que le changement de président modifiera le fonctionnement et les orientations de la coopérative. Thierry Dupont souhaite continuer la politique actuelle et renforcer la place de ce que représente la coopérative sur ses marchés, dans l’intérêt de ses sociétaires. Il rend hommage à l’action, menée depuis près d’un quart de siècle, par Joël Cottart, qui a été le président de la Carc, puis d’Océal et enfin d’Agora. Cette coopérative a su faire face au renouvellement total de l’ensemble de ses silos, pour la mise aux normes et la modernisation de l’ensemble de ses équipements de réception, de logistique et de stockage. Ce programme remarquable d’investissements a été mené tout en optimisant la rémunération des productions de ses sociétaires et en mettant à leur disposition une très large gamme de produits et services adaptés.


Son nouveau président, avec son conseil d’administration, son directeur Jean-Xavier Mullie et tout le personnel, souhaite qu’Agora reste le partenaire privilégié de ses sociétaires, le prolongement naturel de leurs exploitations, en améliorant sa performance économique, mais en respectant ses valeurs : équipé, proximité, réactivité et écoute.


Bernard Leduc

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui