L'Oise Agricole 17 avril 2014 à 10h07 | Par L'Oise Agricole

Biodiversité - Un plan d'éradication de l'euphorbe fausse-baguette en vallée de l'Oise

Un projet de programme d’éradication d’une plante invasive, toxique pour le bétail en moyenne vallée de l’Oise est en cours de montage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Photos : CEN Picardie-MH Guislain

Au cours de ses missions de suivis scientifiques, le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie et le Conservatoire botanique national de Bailleul ont découvert une espèce exotique envahissante qui menace l’équilibre biologique des prairies de la vallée de l'Oise.
Cette espèce nommée Euphorbia pseudovirgata (euphorbe fausse-baguette) se propage à une vitesse importante et menace le patrimoine naturel et l’activité agricole extensive indispensable à l’entretien des prairies.
En effet, la forte teneur en latex contenu dans l’euphorbe fausse-baguette devient toxique pour les bovins lorsque ces derniers en ingèrent en grande quantité.

Face à ce constat alarmant, le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie, en partenariat avec l’Entente Oise-Aisne (pour les secteurs en rives de l’Oise), souhaite mettre en place une méthode de lutte efficace pour limiter, voire éradiquer, l’ensemble des populations recensées. Pour ce faire, des tests engagés en 2010 et 2011 ont permis de déterminer une méthode innovante et efficace permettant à la fois de lutter contre l’espèce, mais aussi de restaurer par des semences issues de cortèges floristiques de la vallée de l’Oise, des habitats riches et typiques de cette zone humide.

Le Conservatoire s’est engagé à suivre un éventuel retour de l’espèce sur les parcelles traitées concernées pendant une durée de 10 ans.Ce programme de restauration de zone humide remarquable ne sera efficace que si l’ensemble des stations connues à ce jour est traité simultanément.
Les accords de la plupart des propriétaires ont déjà été recueillis. Les exploitants sont en cours d’approche, mais tous les exploitants n’ont pas été identifiés. Cela concerne les parcelles:

Brétigny OA 0215
Noyon BD 0084
Noyon BD 0022
Noyon BD 0010
Noyon BD 0080
Noyon BD 0007
Noyon BH 0117
Noyon BD 0067
Noyon BE 0230
Pimprez ZA 0025
Pimprez 0C 0296
Pimprez ZA 0023
Sempigny 0A 0461
Sempigny 0A 0462
Sempigny 0A 0463

Pour vous identifier comme exploitants desdites parcelles ou pour toutes informations complémentaires, vous pouvez contacter Olivier Quris, chargé de mission sur la vallée de l’Oise, au 03 23 80 29 32. Le Conservatoire remercie par avance tous ceux qui permettront de mener à bien ce plan d’éradication.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui