L'Oise Agricole 03 mai 2018 à 11h00 | Par Dorian Alinaghi

Une zone commerciale sort de terre à Crépy-en-Valois

le mardi 17 avril 2018 que Bruno Fortier, Maire de Crépy‐en‐Valois et 1er Vice‐président de la CCPV, Benoît Haquin, Président de la Communauté de Communes du Pays de Valois et Boudjema Naidji, Directeur de Holfidis Asset Management ont symboliquement scellé la première pierre de la future zone commerciale de Crépy‐en‐Valois, en présence des représentants des futures enseignes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De nombreux élus étaient présents pour poser la première pierre du nouveau centre commercial.
De nombreux élus étaient présents pour poser la première pierre du nouveau centre commercial. - © Mélanie Ozeray

C’est un projet majeur qui se concrétise pour la Ville de Crépy‐en‐Valois, après un travail de longue haleine mené par la Municipalité. Un projet mûrement réfléchi puisque la Ville avait déjà répertorié et réservé ces terrains dans son PLU depuis 2007. En 2016, la Municipalité fait confiance à Holfidis Asset Management, promoteur immobilier commercial, pour l’aménagement de sa future zone commerciale. Un dossier pour la création d’une zone commerciale de 5 360 m² de surface de vente est déposé en mai 2017 auprès de la Commission départementale d’aménagement commerciale. La demande est validée et la promesse de vente des terrains est signée en juillet 2017. Les travaux débutent en janvier 2018. Idéalement située en entrée de Ville, rue Henri Laroche, la zone commerciale est installée sur un terrain de 18 800 m² qui offre une grande capacité d’accueil. À terme, elle sera composée de 7 cellules d’une surface pouvant aller de 270 à 1 700 m². L’accès à la zone se fera par la nouvelle voie, inaugurée en avril 2017, qui dessert la zone industrielle depuis la D25. L’aménageur réalise également les travaux de la voirie : voies de desserte, accès piétons, parkings et espaces verts viendront mettre un point final à l’aménagement de la zone.

Des enseignes sélectionnés et des emplois à la clé

C’est pour limiter l’évasion commerciale et proposer à ses habitants une offre diversifiée que la Municipalité a souhaité ce projet de zone commerciale, mais pas à n’importe quel prix. Les élus ont fait le choix d’écarter volontairement les enseignes alimentaires (restauration et grande surface alimentaire) de cette première phase du projet pour exclure toute concurrence avec les commerces du centre‐ville. Une priorité d’ailleurs imposée au promoteur. Ainsi, Holfidis Asset Management, qui a pris en charge la programmation commerciale, prévoit l’ouverture de 7 enseignes consacrées à l’équipement de la maison et de la personne, parmi lesquelles Darty, GIFI, Sport 2000, Chauss’Expo, Action, un magasin de jouets et un magasin de vêtements qui s’adresse à toute la famille (adultes, enfants, bébés). « L’objectif est de permettre aux Crépynois d’effectuer une plus grande partie de leurs achats au sein même de Crépy‐en‐Valois, souligne Bruno Fortier, Maire de la Ville. Nous voulons permettre aux Crépynois d’effectuer leurs achats à deux pas de chez eux. L’arrivée de la zone commerciale viendra renforcer l’attractivité économique de la Ville, sans oublier les emplois à la clé. » L’arrivée des nouveaux commerces entraînera la création de 55 emplois. Les candidatures devront se faire directement auprès des enseignes.

L’aménagement, en chiffres :

- 217 places de stationnement, dont 14 places pour les véhicules électriques, 7 places réservées aux familles, 5 places réservées aux personnes à mobilité réduite, et 5 places pour le covoiturage.

- 7 bornes de chargement pour véhicules électriques.

- Plus de 157 arbres, les espaces verts représentant 19 % du terrain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

BERTRAND (40) | 03 mai 2018 à 14:56:48

Encore des terres agricoles en moins..décidément on ne sortira pas de ce système qui tourne en rond...On veut protéger la nature mais on ne fait rien pour.. la bagnole, la bagnole , la bagnole...

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui