L'Oise Agricole 09 avril 2015 à 08h00 | Par Oise Agricole

Une plateforme hydrogéologique pour l’enseignement et la recherche à Beauvais

La toute récente plateforme hydrogéologique de La Salle Beauvais rassemble des outils permettant d’étudier la circulation de l’eau et les transferts de polluants dans les réservoirs hydrologiques du sous-sol.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Oise Agricole

Elle occupe une place stratégique en Picardie. Son implantation sur des formations crayeuses offre un terrain d’application intéressant sur le territoire Nord France pour les chercheurs et les élèves-ingénieurs.


Les études réalisées sur cette plateforme offrent l’opportunité de mieux comprendre les relations entre les eaux de surface et les eaux souterraines, la circulation de l’eau dans le sous-sol et de suivre sa qualité et sa quantité au gré des fluctuations saisonnières ou météorologiques. Cette structure hydrogéologique intègre un site expérimental équipé de 18 forages. La combinaison des approches expérimentales et numériques permet de construire des modèles de prévisions pour une bonne gestion des ressources en eaux en Picardie.


Des projets de recherche axés sur la thématique eau du point de vue quantitatif et qualitatif pourront y être menés, que ce soit pour caractériser des milieux aquifères, déterminer la qualité hydrochimique des eaux (souterraines, de surface ou industrielles), prévenir le risque inondation, ou encore modéliser le transfert de polluants dans les nappes souterraines.
Ces outils spécialisés seront au service des questions d’hydrogéophysique, d’hydrogéotechnique, d’agriculture, etc.
Parmi les applications possibles :
- toute analyse chimique de l’eau souterraine et de surface,
- la détermination de la répartition des eaux en profondeur,
- la détermination de zones productives, mesure de la qualité des eaux souterraines,
- pour l’agriculture : étude du drainage et de l’irrigation,
- pour l’environnement : prévention des risques de contamination des aquifères, de remontées de nappes, d’inondation,
- la caractérisation hydrogéologique des aquifères crayeux,
- les dosages des anions et cations dans les eaux de surface ou souterraines, eaux usées, stations dépuration, captages d’eau...
Cette plate-forme a été mise en place grâce à plusieurs partenaires :
- pour son financement : l’Union européenne (Feder), le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la région Picardie.
- pour ses projets de recherche : l’Université de Picardie Jules-Verne, l’Université de technologie de Compiègne, l’Université de Poitiers, le BRGM, Suez Environnement Consulting.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui