L'Oise Agricole 25 août 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Une exposition pur sucre

Jusqu'au 15 octobre, la Sucrerie de Francières dans l'Oise vous fait découvrir l'univers du sucre sous toutes ses formes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Toutes sortes de sucre utilisées dans notre quotidien. (© Dorian Alinaghi)

Nous consommons du sucre tous les jours, que ce soit dans le café, la nourriture ou bien par gourmandise. Le sucre est omniprésent dans notre quotidien, mais savez-vous vraiment d'où provient ce petit carré blanc ? son histoire ? et sa création ? L'ancienne sucrerie de Francières vous apporte cette réponse. Située à Francières dans l'Oise, elle est l'une des plus vieilles sucreries de la région. Fondée en 1829, elle est la seule sucrerie de betteraves en France à être protégée au titre des Monuments historiques.

Transformé en espace de culture scientifique et technique, le Centre d'Interprétation de l'Industrie Sucrière et des industries Agro-Ressources est géré par Planète Sciences Picardie, dont l'expérience dans ce domaine permet de découvrir le monde du sucre autrement : de son histoire aux enjeux qui mobilisent aujourd'hui l'agriculture, la recherche et l'industrie.

Du sucre, du sucre et encore du sucre

C'est à travers de multiples étapes que les visiteurs seront saupoudrés de connaissances sucrées. Ils se sucreront les yeux par l'incroyable fondation, mais aussi par des photos de cette ancienne entreprise.

Á l'occasion du concours photos Paysages de Briques mis en place lors des Beffrois du travail 2017, par la Sucrerie de Francières, Julien Leleu s'est vu remettre le prix du grand public. Son talent lui permet d'exposer durant 3 mois dans la Sucrerie. «C'est en autodidacte, et de manière intensive, que je me suis lancé dans cette passion, ne comptant plus mes heures derrière le viseur et l'objectif. Ce qui m'amène aujourd'hui dans ce 8e art, c'est de faire passer une émotion au travers de mes clichés. Et j'espère que cette exposition En noir et sucre vous en procurera», déclare le photographe.

L'usine est recouverte d'innombrables photos de l'usine, passant de la cour hydraulique, à la cheminée, le four à chaux classé monument historique, la voie de chemin de fer ou bien un monte-escalier avant-gardiste (l'ancêtre du Stana).

Outre cette exploration visuelle, les visiteurs pourront parcourir «le parcours d'interprétation du patrimoine industriel». Ici, il est question d'expliquer les différentes étapes de la fabrication du sucre dans des contextes variés : économique, géographie, topographique, sociologique et historique.

Les visiteurs pourront également apercevoir toutes les sortes de sucre, mais aussi les conditions de travail et de vie des salariés. De plus, les visiteurs accèderont au pôle «promesses végétales». Il s'agit d'aborder la thématique des agro-ressources notamment dans le milieu agricole. Lieu d'innovation, ce pôle met en lumière la recherche alternatives aux produits et modes de production actuels.

Les visiteurs pourront aussi jouer les scientifiques avec des ateliers d'expérimentation. Ouverts à tous, ceux-ci vont permettre aux petits et aux grands de s'immiscer, avec un matériel de chimiste, un peu plus dans l'univers du sucre. Les visiteurs pourront, par exemple, extraire du sucre, créer des confiseries, fabriquer du plastique végétal à partir d'amidon de pomme de terre et bien d'autres expériences encore.

Qui plus est, lors des Journées mondiales du patrimoine qui ont lieu du 16 au 17 septembre, la Sucrerie aura un thème particulier et bien connu de tous, le cola. Il est question d'observer, d'analyser et de comprendre le taux de sucre inclus dans le cola. Différentes formules de visite sont proposées en fonction du public et de la durée sur le site. Alors il est temps de suivre notre amour pour le sucre et de partir dans une aventure sucrée.

La Sucrerie de Francières a été lieu de naissance de la Confrérie de la betterave. Roger Wallet, écrivain et fils d'agriculteur dans l'Oise, est le grand gourou de ce rassemblement. Son icône est, bien évidemment, une betterave géante, sculptée par Kim Crieghton. En collaboration avec l'Association pour la sauvegarde de la sucrerie de Francières et Planète sciences Picardie, la Confrérie de la betterave a pour objectif de mettre en valeur la betterave et le sucre sous plusieurs approches : agricole, industrielle, sociale, culturelle et scientifique.

Le samedi 26 et le dimanche 27 août : week-end d'ouverture.

Le samedi 2 et le dimanche 3 septembre : week-end d'ouverture

Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre : Journées européennes du patrimoine.

Le samedi 7 et le dimanche 8 octobre : week-end d'ouverture.

Le samedi 14 et le dimanche 15 octobre : Fête de la science.

Départ des Visites à 14 h, 15 h 30, 17 h 30

Pour plus d'informations : sucrerie.francieres@planete-sciences.org

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui