L'Oise Agricole 05 décembre 2014 à 08h00 | Par Christophe De Bruyne Chambre d'Agriculture 60

Plus de 60 bovins inscrits au concours à la foire de Breteuil

Le 23 novembre dernier, les adhérents d’Elvéa 60 ont exposé et vendu pour plus de 160.000 € de bovins à la foire de la Sainte-Catherine de Breteuil. Cette édition 2014 a été un concours de qualité avec plus de 60 bovins inscrits.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Oise Agricole

La participation était aussi soutenue que l’édition 2013. Cela montre l’importance que les exposants et acheteurs attachent à ce désormais traditionnel concours départemental.

Cette année, 14 éleveurs se sont inscrits pour participer et commercialiser leurs animaux.

Le comité d’organisation est satisfait de ce résultat puisque la qualité était une fois de plus au rendez-vous. Cela signifie que les exposants trient et préparent leurs animaux bien avant cette foire de la Sainte-Catherine.

Cette journée est aussi l’occasion d’un temps d’échanges avec les clients. De plus, cela offre la possibilité d’entretenir, voire de créer, de nouveaux courants commerciaux.

Mobilisation des élus et des professionnels

Ce succès est obtenu grâce à l’appui des élus de Breteuil et à la volonté des éleveurs et acheteurs.

Cette manifestation commence quelques jours avant par l’installation des barres d’attache et des stands sur la place Sandvick grâce aux services techniques de la ville de Breteuil.

Ensuite, ce 23 novembre, les éleveurs se sont levés vers 4 heures du matin pour préparer et amener leurs animaux. C’est avec l’aide de tous les exposants et dans la bonne ambiance que les bovins ont été pesés et placés, prêts pour le jugement.

Enfin, pour le petit déjeuner et le déjeuner, la ville de Breteuil a invité les exposants et les acheteurs.

Autre ingrédient de cette performance, l’appui financier de sponsors sans lesquels une telle journée ne pourrait se tenir.

 

Un palmarès convoité

Quatre exposants, sur un total de 14, se sont partagé les premières places du concours.

Côté résultats après le passage du jury, saluons M. Vasselin de Beaudéduit (60210) qui a obtenu le super prix de championnat avec une génisse de race à viande ainsi que M. Cambie de Riquebourg (60490) qui a obtenu le super prix de championnat naisseur avec un jeune bovin culard.

Un commerce soutenu

C’est par la présence désormais habituelle des principaux acheteurs que l’on peut considérer que ce concours est inscrit dans les événements attendus pour les fêtes de fin d’année.

Il faut saluer la participation des deux principaux abatteurs nationaux (Bigard et SVA) qui ont acheté les 2/3 des animaux, ainsi que les chevilles locales qui ont acheté l’autre tiers.

Les éleveurs présents ont réalisé leur vente en à peine une heure, avec une plus-value substantielle à la clé. Seuls, 2 bovins n’ont pas été commercialisés ce jour-là.

Pour un distributeur, acheter un animal primé, c’est la possibilité de réaliser une opération de communication auprès de sa clientèle. Ainsi, dans les jours à venir, vous pourrez voir dans les différents magasins ou boucheries qui ont acheté des bovins à Breteuil, des plaques de bovins primés à ce concours de Breteuil.

 

L’interprofession était représentée

Grâce au soutien d’Interbovi Nord-Picardie, un stand à destination du public était présent. Un animateur d’Interbev a réalisé entre autres des jeux et des quizz autour de la viande bovine.

Des informations sur tracts et des recettes du CIV (Centre d’information des viandes) étaient à disposition des visiteurs. Cette année, les visiteurs ont pu déguster de la carbonnade flamande.

Un concours qui s’inscrit dans le temps

Après 9 éditions réussies, la tenue de ce concours de bovins de boucherie est une opération de communication et de commerce pour l’ensemble des partenaires. Pour la municipalité de Breteuil, la présence de 62 bovins constitue un véritable pôle d’attractivité. Pour les éleveurs ou acheteurs d’Elvéa 60, cette foire est la possibilité de se faire connaître et reconnaître.

D’ailleurs, la ville de Breteuil envisage, après le succès de cette édition, de reconduire en novembre 2015 le concours.

Alors, rendez-vous dans un an !

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,