L'Agriculteur Charentais 24 mai 2018 à 10h00 | Par Bernard Aumailley

Pineau des Charentes

Les ventes baissent. Le sursaut se fait attendre. Il faut repenser les circuits de distribution et la présence des marques sur les marchés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
79 359 hl produits pour les bouilleurs de crus.
79 359 hl produits pour les bouilleurs de crus. - © AC

Au regard des simples chiffres des ventes du pineau des Charentes, la courbe baisse. La production aussi. Les marchés sont moindres d'années en années. Ce sont les faits. L'analyse est tout autre, lorsque l'assemblée générale du syndicat des producteurs se réunit : on y cherche des motifs d'espérer dans un mieux, des espaces d'expansion possible. En filigrane, celui de la présence des pineaux des Charentes dans le linéaire des grandes surfaces, mais aussi en   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui