L'Oise Agricole 23 septembre 2017 à 12h00 | Par Solène Kiss

«Mieux produire, mieux manger»

Bertrand Vigouroux, chef d’entreprise de l’Intermarché à Nanteuil-le-Haudouin se livre à l’Oise Agricole afin d’expliquer l’importance du partenariat avec les Terres de Jim.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bertrand Vigouroux, chef d’entreprise de l’Intermarché à Nanteuil-le-Haudouin.
Bertrand Vigouroux, chef d’entreprise de l’Intermarché à Nanteuil-le-Haudouin. - © Agence de presse

Pouvez-vous nous présenter Intermarché ?

Intermarché, deuxième distributeur indépendant en France avec plus de 1 800 points de vente, est une enseigne du Groupement Les Mousquetaires. Il existe 4 formats de points de vente : Hyper, Super, Contact et Express. 23 Intermarché et 3 Netto sont implantés dans l’Oise ainsi qu’une base logistique de produits frais à Canly. Les Mousquetaires représentent 2 000 emplois dans le département. Intermarché propose une offre axée sur de nombreux produits régionaux ainsi que sur ses marques propres fabriquées en majorité par Agromousquetaires, son pôle agroalimentaire intégré. En effet, les Mousquetaires ont la particularité de détenir 62 unités de production implantées en France, qui fabriquent près de 50 % de leurs «marques propres». Cela fait de nous, outre notre rôle de distributeur, le 6e acteur de l’agro-industrie en France.

Pourquoi souhaitez-vous associer votre image à celle des Jeunes Agriculteurs ?

Les Jeunes Agriculteurs représentent l’avenir de la production agricole. Intermarché et Agromousquetaires ont une relation historique et durable avec le monde agricole. Au cours de ces années, nous avons bâti des relations avec le monde agricole qui reposent notamment sur la contractualisation avec des éleveurs ou des agriculteurs. La contractualisation est synonyme, pour les agriculteurs, d’une rémunération prévisible et décente ; pour notre Groupement, d’approvisionnements durables, grâce à des contrats annuels (voire pluriannuels) ; pour les consommateurs, d’un renforcement de la qualité et de la traçabilité des produits. Cette contractualisation, source d’une relation durable avec les producteurs agricoles, est notre outil majeur pour être des acteurs économiques responsables et engagés dans la vie et le développement des territoires.

Pourquoi être partenaire des « Terres de Jim 2017 » ?

Nous sommes heureux de nous être associés à cette grande fête de la promotion de l’agriculture et de son dynamisme. Il nous a semblé naturel de répondre à l’invitation des Jeunes Agriculteurs pour soutenir cet événement, par nos engagements avec les filières agricoles et notre maillage territorial très dense dans les Hauts-de-France. Mais aussi parce que le «Mieux produire» et le «Mieux manger» sont deux «combats» dans lesquels Intermarché s’engage. Nous soutenons une production française et responsable et, vis-à-vis de nos clients, avons engagé de nombreuses actions de sensibilisation sur les bienfaits d’une alimentation à base de produits du terroir, de saison et issus de relations équitables entre producteurs et distributeurs.

Qu’attendez-vous des Terres de Jim ?

Nous avons expliqué au public des «Terres de Jim» notre positionnement atypique dans le paysage de la grande distribution, puisque l’action de notre groupement, le Groupement Les Mousquetaires avec son pôle agro-alimentaire, ne peut se réduire au seul rôle d’un distributeur.

Concrètement, cette implication forte avec le monde agricole, a été présentée à travers 5 filières : la mer, les produits laitiers, les fruits et légumes, la boulangerie et la viande. Nous avons accueilli des centaines de visiteurs de différents horizons et fait déguster avec plaisir des produits d’excellence. Un très bel événement !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui