L'Oise Agricole 17 novembre 2017 à 10h00 | Par Dorian Alinaghi

Météus, la météo des agriculteurs

Un poteau à la forme d’un bâton de sourcier permet de s’informer sur la météo via une application, il s’agit de Météus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Virgine Météry, responsable expérimentation pour la Chambre d’agriculture régionale Hauts-de-France.
Virgine Météry, responsable expérimentation pour la Chambre d’agriculture régionale Hauts-de-France. - © Dorian Alinaghi

L’agriculture devient de plus en plus connectée et Méteus permet ce développement. Ce produit, élaboré par Isagri et Terre-net Média, est une station météo connectée et permet de répondre à la réglementation en améliorant les conditions d’application des interventions agricoles.

Toutes les données enregistrées sont récupérées grâce au système de connectivité Internet appelé Sigfox (onde hertzienne bas débit). Ce mode de télécommunication permet d’envoyer les données météo directement sur Internet sans passer par une box ADSL ou par une carte GPRS.

«Il s’agit ici de répondre aux besoins des adhérents qui gèrent plusieurs exploitations, avec plusieurs parcelles parfois éloignés. Météus indique les données météorologiques sur l’ensemble de leurs terres pour pouvoir prendre des décisions au jour le jour, voire heure par heure. Ils peuvent ainsi s’organiser sur le temps de travail. Par exemple, la pluviométrie peut varier fortement à quelques kilomètres près. Les agriculteurs peuvent même recevoir des alertes : si la pluie arrive sur leur zone, si la température passe sous un certain seuil, en cas de rafales de vent...» explique Virginie Météry, responsable expérimentation pour la Chambre régionale d’agriculture Hauts-de-France.

Ces petites stations ont l’avantage d’un produit simple, fiable, prenant peu de place et elles sont communautaires. La mise en commun des données permet d’alimenter des modèles agronomiques pour améliorer les conseils et les prévisions.

Les agriculteurs mettent donc à disposition leurs données et, en retour, ont accès à celles des autres agriculteurs. Chaque agriculteur peut également localiser et partager ses propres observations (apparition d’insectes ou de maladie). En consultant leur smartphone ou leur tablette, les agriculteurs peuvent désormais s’informer sur la météo pour le bien être de leurs cultures.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui