L'Oise Agricole 15 mars 2018 à 09h00 | Par Valérie Godement

Les Français veulent consommer bio pour leur santé

Les résultats du baromètre de consommation et de perception des produits bio en France mené par l’Agence Bio et CSA Research font apparaître que les Français sont attachés au bio.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les légumes et les fruits restent les denrées bio les plus consommées par les Français.
Les légumes et les fruits restent les denrées bio les plus consommées par les Français. - © J. C. Gutner

En 2017, 92 % des Français déclarent avoir consommé des produits bio et 73 % affirment consommer bio régulièrement, soit au moins une fois par mois ; 16 % en consomment même tous les jours. Ils consomment bio pour la santé (69 %), pour l’environnement (60 %) et pour le goût et la qualité (60 %).

85 % estiment qu’il est important de développer l’agriculture bio ; 82 % font confiance aux produits bio et 26 % ont l’intention d’augmenter leur consommation de produits bio. Il est à noter que 4 consommateurs sur 10 trouvent normal qu’un produit biologique coûte plus cher qu’un produit qui ne l’est pas. Ils sont même prêts à payer 15 % de plus en moyenne.

Pour les acheteurs, le budget consacré aux dépenses alimentaires bio est encore en progression pour 42 % des répondants, contre 35 % en 2015. La part de ce budget augmente avec près de 20 % des acheteurs qui y accordent au moins 25 % de leur budget en produits alimentaires.

Pour ce qui est de l’information, 97 % des Français connaissent le logo AB. Lancé plus récemment, le logo bio européen est désormais reconnu par 6 Français sur 10. Par ailleurs, les consommateurs sont 64 % à savoir que l’agriculture bio est encadrée par une réglementation européenne et 48 % par une réglementation française.

Pour ce qui des grands principes fondamentaux de l’agriculture biologique, il ressort que 89 % des Français savent qu’elle interdit l’utilisation des OGM et qu’elle n’emploie ni colorants, ni arômes artificiels (74 %) ; 89 % s’accordent à dire qu’elle suit un cahier des charges public très précis et que 82 % qu’elle est soumise à des contrôles annuels systématiques : 85 % savent qu’elle a des exigences pour le bien-être animal et l’alimentation des animaux.

L’importance du goût

82 % des Français ont confiance dans les produits issus de l’agriculture bio et 85 % pensent qu’il est important de la développer parce qu’ils estiment qu’elle contribue notamment à préserver l’environnement (91 %), que les produits bio sont meilleurs pour la santé (89 %), plus naturels en raison de leur culture sans produits chimiques de synthèse (88 %) et source d’emplois (75 %).

Pour 58 % des Français, le goût est le premier critère de choix des produits bio, suivi du prix (47 %) et de l’origine française (49 %) et locale (47 %).

Par ailleurs, 94 % des consommateurs privilégient les produits respectueux de l’environnement et/ou des principes du développement durable dans leurs actes d’achat. Et ils sont de plus en plus nombreux à déclarer «avoir acheté des produits bio en dehors de l’alimentation» (73 % contre 67 % en 2016) au cours de l’année dont des produits d’entretien ménager bio (54 %), des produits cosmétiques et d’hygiène bio (45 %), des produits de jardinage utilisables en agriculture bio (39 %), du textile bio (24 %).

Les Français souhaitent acheter plus de produits bio dans les grandes et moyennes surfaces (65 %), sur les marchés (52 %), chez les artisans (46 %), dans les supérettes et épiceries de proximité (37 %), à la ferme (35 %), dans les magasins spécialisés en produits bio (26 %), dans les drives (20 %) et sur internet (19 %).

En moyenne, plus de 7 Français sur 10 sont intéressés par des repas intégrant des produits bio sur les lieux qu’ils fréquentent en dehors de leur domicile : au restaurant (83 %), sur leur lieu de travail (81 %), dans les hôpitaux (80 %), dans les maisons de retraite (77 %), en restauration rapide ou à emporter (70 %).

En outre, 9 parents sur 10 souhaitent que des produits bio soient proposés en restauration scolaire. À 83 %, les consommateurs se disent intéressés par une offre croisée bio et française.

Les légumes et fruits bio restent consommés par une très large majorité (81 %). Ils sont majoritairement consommés frais. Viennent ensuite les produits laitiers bio cités par 71 % des consommateurs, plus spécifiquement 45 % citent le lait, 39 % les autres produits laitiers et 36 % le fromage.

Largement consommés également, les œufs bio sont cités par 63 % des consommateurs. Viennent ensuite : l’épicerie bio (52 %) au travers des pâtes et du riz (36 %) ; les boissons bio (48 %) portées par les jus de fruits (39 %) et le vin (18 %) ; la viande bio (43 %), en baisse significative cette année, en raison de la baisse de la consommation déclarée de volaille (30 % contre 38 % en 2016), première viande consommée en bio.

Enfin, sont aussi consommés bio le pain, le café et le thé, les produits du petit déjeuner et les produits à base de soja (de 32 à 22 %). De façon plus marginale, les poissons/coquillages/crustacés et les compléments alimentaires (respectivement 14 % et 7 %).

 

Les Français veulent acheter plus de bio dans les GMS mais aussi sur les marchés.
Les Français veulent acheter plus de bio dans les GMS mais aussi sur les marchés. - © Marie-Laure Chabalier

Profils et motivations des acheteurs bio

Dans leur enquête, l’Agence Bio et CSA Research ont dégagé cinq grandes typologies de consommateurs bio. Les vigilants : ils sont 78 % à consommer bio pour leur santé et celles de leurs enfants, dont 31 % principalement pour cette raison, en particulier pour les 50-64 ans (38 %).

Les sélectifs : 67 % consomment des produits bio bien particuliers.

Les pragmatiques : 60 % consomment des produits bio quand ils en trouvent.

Les engagés : 53 % le font pour soutenir l’agriculture bio.

Les hédonistes : 41 % le font par plaisir.

Au chapitre des motivations, il est à noter que l’envie de préserver sa santé (69 %) est plus marquée chez les 65 ans et plus, que 61 % des consommateurs bio souhaitent ainsi préserver l’environnement et que 60 % l’adoptent pour la qualité et le goût des produits. La consommation de produits bio ne cesse d’impacter les habitudes d’achats. En effet, 57 % des consommateurs bio ont fait évoluer leurs achats quand ils étaient 49 % en 2016 et ce, sur les dimensions suivantes : ils favorisent les produits de saison (66 %) et frais (62 %) ; 55 % achètent davantage de produits bio ou évitent le gaspillage ; 42 % n’achètent pas les mêmes produits qu’avant ou cuisinent davantage ; 36 % évoquent la diversification des lieux d’achat : 31 % parlent d’une dépense croissante dans l’alimentation ou dans l’achat de produits en vrac (31 %).

Même si les grandes et moyennes surfaces alimentaires restent le premier circuit d’achat des produits bio pour près de 8 consommateurs sur 10, les Français achètent dans différents lieux : 37 % passent par les marchés pour acheter leurs produits bio, plutôt frais (fruits et légumes, fromage, viande) ; 30 % fréquentent les magasins spécialisés bio ; 26 % achètent leurs produits chez des artisans ; la ferme est fréquentée par 19 % des consommateurs bio ; le drive est utilisé par 9 %.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui