L'Oise Agricole 13 février 2014 à 08h00 | Par Oise Agricole

Les aides à l’installation encore bloquées

Une réunion au Conseil régional interrompue par les JA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Oise Agricole

Un grand changement aura lieu en 2014 sur le dispositif d’accompagnement et les aides à l’installation des jeunes agriculteurs : les Conseils régionaux sont désormais autorité de gestion des aides du Feader et instruisent de fait les dossiers d’installation.

Or, cette passation entre l’État et la Région sur l’instruction des dossiers, en cours depuis 2013, n’est toujours pas finalisée pour des raisons administratives. Ainsi, aucune validation de dossiers ne peut être actuellement faite. Et ce, malgré la promesse du ministère de n’avoir aucune période blanche.

Vendredi dernier 7 février, la Commission permanente du Conseil régional de Picardie s’est tenue pour aborder, entre autres, la gestion des fonds Feader utilisés pour financer les installations en agriculture. Ce point a vait été ajouté à l’ordre du jour suite à la demande des Jeunes Agriculteurs de Picardie dans un courrier adressé au président du Conseil régional en date du 9 janvier dernier.

Une délégation des Jeunes Agriculteurs Picardie était présente dans le public, soutenue par la FRSEA Picardie, qui se rallie à la position de JA Picardie : il est dispensable de mettre en place rapidement le cadre juridique national nécessaire à la bonne gestion de cette période de transition. Aux côtés de JA Picardie, la FRSEA Picardie estime qu’il est inadmissible que de jeunes agriculteurs soient dans l’incapacité de lancer leur projet, source de dynamisme économique et social dans le secteur de l’agriculture.

Le président, Claude Gewerc, a suspendu la séance pour s’entretenir avec le syndicat et l’ensemble des groupes politiques de la Région. Ce moment privilégié a été l’opportunité de dresser le bilan de la situation actuelle sur la gestion des aides à l’installation.

Les réponsables régionaux JA ont profité de cet entretien pour aborder le foncier à propos duquel le président a rappelé qu’un million d’euros était consacré pour aider les jeunes à accéder au foncier et que pour le moment, aucun fonds n’a été utilisé.

Bien que l’année 2014 soit transitoire, JA a rappelé que le syndicat refuse une période blanche sur l’instruction des dossiers installation et exige le déblocage des aides à l’installation le plus rapidement possible. Les délais évoqués par le ministère et l’ARF laissent entendre que les premiers paiements ne pourraient avoir lieu que d’ici fin mars début avril.

Le président du Conseil régional a affirmé «qu’aucun dossier n’est bloqué à ce jour et qu’aucun dossier ne devra être bloqué. Il ajoutait que les services de la Région ont travaillé sous l’impulsion du ministre qui a insisté pour que la période intermédiaire soit gérée.

Des instructions très précises ont été données et le Conseil régional s’est rapproché du préfet pour les mettre en application. Il a conclu en affirmant que le Conseil régional reste à votre écoute» et qu’il ne fallait pas hésiter à solliciter ses services à l’avenir.

JA a rappelé l’esprit de travail mené pendant les assises à l’installation et espère une continuité de ce partenariat dans la mise en place de la nouvelle politique à l’installation régionale. JA a la vocation de répondre aux besoins et aux attentes des jeunes porteurs de projet pour que leur installation soit viable, vivable et diversifiée.

Une rencontre entre le président de la Région et le préfet de Région était prévue pour le lendemain. Ce rendez-vous aurait pu être l’occasion pour les deux représentants de la Picardie d’aborder le sujet et ainsi trouver des solutions.

Affaire à suivre...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui