L'Oise Agricole 23 octobre 2014 à 08h00 | Par Laurence Margerin

Le programme «Plaisir à la cantine» pourrait s'étendre

La Chambre d'agriculture a présenté la démarche d'approvisionnement local en restauration collective à une délégation américaine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Catherine Perrot

Le 15 octobre, Nicole Klein, préfète de Région Picardie, a accueilli une délégation de représentants des villes de New-York, Chicago, Dallas et Miami, accompagnée de 2 fonctionnaires de l'Ambassade de France aux État-Unis et de 3 fonctionnaires du ministère français de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt (Direction générale de l'alimentation et Délégation à l'information et à la communication).

Cette délégation s'intéresse à la déclinaison du programme national «Plaisir à la cantine» en région Picardie, afin d'étudier la faisabilité de sa reproductibilité éventuelle aux États-Unis.

Action opérationnelle du Plan national alimentation (PNA) mis en place en 2009-2010 par le ministère français de l'Agriculture, le programme national «Plaisir à la cantine» vise à réenchanter la cantine en agissant sur l'offre alimentaire pour la rendre plus attractive.

La région Picardie a été choisie car le programme national «Plaisir à la cantine» y fonctionne particulièrement bien pour les raisons suivantes :

- il est inclus dans les actions de la convention de partenariat tripartite «Pour la conduite concertée en Région Picardie du Programme national nutrition santé (PNNS), du Plan obésité et du Programme national alimentation (PNA)», signée en décembre 2012 par la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf), l'Agence régionale de santé (ARS) et le Rectorat,

- il est décliné dans les territoires prioritaires de santé de l'ARS de Picardie,

- il associe pleinement les collectivités territoriales de la Région,

- il a été étendu aux satellites de la cuisine centrale du Conseil général de l'Oise, aux restaurants scolaires des lycées agricoles picards et bientôt à ceux des lycées d'enseignement général,

- il comporte des modules spécifiques à la Picardie : agriculture biologique, lutte contre le gaspillage alimentaire et potager d'école.

Après son accueil par la préfète de région, et un travail en plénière, la délégation s'est rendue au collège Phileas-Lebesgue de Marseille-en-Beauvaisis.

à cette occasion, Didier Verbeke, président de la commission régionale filières de proximité à la Chambre régionale d'agriculture et responsable du programme Projets entreprises et formations à la Chambre d'agriculture de l'Oise, a présenté les travaux menés en partenariat avec le Conseil général de l'Oise en matière d'approvisionnement local de la restauration scolaire.

Une démarche saluée par la délégation qui a terminé sa journée par une dégustation de produits locaux picards.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui