L'Oise Agricole 08 octobre 2015 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

Le président du Conseil départemental à la rencontre des agriculteurs

Édouard Courtial, président du Conseil départemental de l’Oise, a entamé lundi 5 octobre une tournée des cantons. à la rencontre des forces vives et des élus, il a commencé cette tournée dans le nouveau canton de Grandvilliers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Conseil départemental de l'Oise

À cette occasion, le président Courtial a visité l’exploitation de Grégory Houet à Grémévillers. Il a ensuite participé à une table ronde avec les représentants professionnels du secteur. Citons à ce titre la présence de Pascal Foucault, président de l’arrondissement de Beauvais Nord, Joseph Brisse, président du syndicat cantonal de Songeons, et Adrien Dupuy, président du syndicat cantonal du Coudray-Saint-Germer, Sylvie Lefevre, représentant la MSA et des agriculteurs locaux.

Des élus locaux étaient également présents à cet échange, Jean-Louis Dore, président de la communauté de communes de Picardie Verte (CCPV), et Pascal Verbeke, premier vice-président, Hubert Trancart, ancien président, Gérard Decorde, conseiller départemental. Édouard Courtial était également accompagné de Martine Borgoo, conseillère départementale du canton et en charge des questions agricoles pour le département.

La visite de l’exploitation de Grégory Houet, exploitation en polyculture-élevage, a permis d’aborder tous les sujets d’actualité et la problématique des circuits courts. Grégory Houet a en effet développé un atelier volailles valorisé en magasin et en distributeur en partenariat avec un autre agriculteur qui s’est lui développé pour la fabrication de fromages.

La table ronde qui a suivi la visite de l’exploitation a permis de revenir sur les problématiques concrètes des exploitants agricoles et d’exprimer les attentes vis-à-vis de l’action du Conseil départemental.

Pascal Foucault a ainsi exprimé une demande «de fauchage plus précoce des bas-côtés, d’autant plus que c’est une mesure qui ne coûterait pas grand-chose et rendrait bien des services aux agriculteurs afin d’éviter la montée à graines et donc la prolifération, avec toutes les difficultés de lutte ensuite».

Les demandes ont également été formulées pour améliorer le développement des circuits courts, entre autre dans les cantines scolaires. Sur ce point les représentants du Conseil départemental se sont engagés à approfondir leurs actions.

Édouard Courtial, en conclusion de ces échanges, a exprimé son soutien et assuré de sa «bienveillance sur les actions qui peuvent être menées pour un secteur majeur de nos territoires et de notre économie dans l’Oise».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui