L'Oise Agricole 29 juin 2018 à 13h00 | Par Alix Penichou

Le festival de Saint-Riquier sous un nouveau jour

Après une période difficile, l’abbaye de Saint-Riquier resplendira à nouveau début juillet, pour son traditionnel festival. Jazz, blues, folk, musiques actuelles et même humour accompagneront la musique classique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agence de presse

Presque in-extremis, mais le Festival de Saint-Riquier aura bien lieu cette année, du 3 au 15 juillet. Après une mauvaise passe - l’association de gestion du centre culturel de rencontre a été placée en liquidation judiciaire en décembre 2017 - l’abbaye de Saint-Riquier, près d’Abbeville, «bénéficie d’un nouveau souffle», selon Laurent Somon, président du Conseil départemental.

Il est désormais un centre culturel départemental, en gestion directe, et a rouvert ses portes le 12 mars, pour le vernissage d’une exposition dédiée aux Mille et une nuits. Le Département a mis les moyens pour satisfaire ses ambitions de festival : 650 000 € de budget, pour «une belle programmation, qui regroupe des grands noms de la musique de chambre et d’autres registres», précise Frédéric Sannier, directeur de la culture et des patrimoines au Conseil départemental. «Pour cette édition, le mot essentiel est l’ouverture», insistait Laurent Somon lors de la présentation du festival, le 28 mars.

Alors que le festival était uniquement dédié à la musique classique, cette année, il s’ouvre à d’autres genres musicaux. «L’ouverture se fait aussi aux artistes locaux, aux publics, avec un effort tarifaire et des tarifs réduits, au territoire, puisqu’un festival off sera parfois délocalisé…» Les concerts classiques auront toujours lieu dans l’abbatiale de l’abbaye, à 20h. Le 3 juillet, les Choeurs du Vatican ouvrent le bal, suivi, le 6 juillet, de Goran Brégovic, qui «proposera un nouveau programme en exclusivité», assure Frédéric Sannier. Une superbe soirée, promet-on, car le compositeur et musicien bosnien sera accompagné de son orchestre des mariages et des enterrements, de deux choeurs serbe et bulgare, d’un orchestre symphonique et de quatre solistes… Rien que ça ! Le 7 juillet, le Choeur de l’armée française, accompagné d’un piano et d’un orgue, raisonnera à son tour. Le 11, ce sera au tour des Chanteurs d’oiseaux, et le lendemain de Jane Birkin, dans le cadre de sa tournée «Gainsbourg Symphonique», hommage à Serge Gainsourg.

Le 13 juillet, le Quatuor Modigliani, «l’un des meilleurs quatuor au monde», fera l’honneur de leur présence et enfin, le 14 juillet, en clôture des concerts de l’abbatiale, le Quatuor Joachim, l’Orchestre de Picardie - avec un programme spécial de commémoration de la Seconde Guerre mondiale -, le Brighton festival chorus et Cédric Tiberghien.

Du classique, mais pas que !

Le festival se poursuit ensuite au café-théâtre le Préô, à 22h30, les 6, 7, 12 et 13 juillet avec, à l’affiche, Edgär (électro pop), Lou Volt (chanson humour), Louis Aguilar (chanson folk) et Flash Pig (jazz). La salle polyvalente, elle, accueillera les 9 et 10 juillet, à 20h, DSC et les Hurlements d’Léo, puis House of Blues et Bill Deraime, monument du blues français. Au théâtre, la troupe Chès Cabotans d’Amiens présentera «Valets à louer», une bouffonnerie traditionnelle picarde, du 6 au 12 juillet, à 14h30. Le festival off permettra à tous de profiter de l’ambiance gratuitement dans les rues de Saint-Riquiez : terrasses en musiques dans les cafés, siestes électroniques dans le jardin de l’abbaye, Zic Zazou, le 15 juillet en animations de rues et retransmission de la finale de la coupe de monde de football le 15 juillet, à 17h, dans les jardins. Tous les soirs du festival à 23 heures, un mapping (fresque lumineuse) sera projeté sur la façade de l’abbatiale.

Programme complet et réservations à partir du 15 avril : somme. fr/striquier ; 03 60 03 44 70

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui