L'Oise Agricole 06 mars 2018 à 15h00 | Par Alix Penichou

Le concours de la foire agricole de Montdidier a de l’avenir

Faire en sorte que le concours de la foire agricole de Montdidier soit le plus attractif possible, c’est l’objectif des membres de l’Association des éleveurs Prim’Holstein 80, qui tenait son AG mercredi 21 février.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le concours de la foire de Montdidier est l’événement phare de l’Association des éleveurs Prim’Holstein 80.
Le concours de la foire de Montdidier est l’événement phare de l’Association des éleveurs Prim’Holstein 80. - © FDSEA 80

Les chiffres sont vites expédiés : un total produits de 15 340 € et des frais généraux de 13 104,44 € pour l’année 2017, soit un excédent de 2 236,44 €. Le renouvellement des administrateurs et du bureau est aussi l’affaire de quelques poignées de secondes. Martin Leveque est maintenu au titre de vice-président. Car les membres de l’Association des éleveurs Prim’Holstein 80, qui regroupe 42 éleveurs laitiers de la Somme et de l’Oise, ont à coeur d’évoquer le sujet qui les anime tous : les concours. Et notamment le concours qu’ils organisent depuis plusieurs années, lors de la foire agricole de Montdidier. Cette année, l’événement aura lieu le 2 avril, lundi de Pâques. «L’année dernière, vingt et un éleveurs ont concouru avec soixante et un animaux. Nous n’avons pas à rougir de ce chiffre», se félicite le président, Gaëtan Boutin.

Pour cette nouvelle édition, au moins autant de vaches devraient monter sur le ring. «Mais il y a quelques années, le concours rassemblait quatre-vingt-dix vaches. Nous avons les moyens d’en accueillir plus ! Nous sommes conscients des difficultés que de s’engager dans un tel événement représente, surtout en termes de temps à dégager de l’exploitation. Comment pourrions-nous motiver les éleveurs ?» Plusieurs adhérents ont proposé des solutions : la mise en place d’un tuteur pour les éleveurs n’ayant jamais participé à un concours, la tonte des vaches par l’association… Le concours, lui, pourrait être ouvert à d’autres départements (l’Aisne ou la Seine-Maritime) l’année prochaine.

Le concours

Trois catégories de participation : concours des génisses, concours junior et concours des vaches laitières.

Tarif : inscription gratuite, indemnité de 50 € par vache (pour la litière, la nourriture). Un transport au départ d’Abbeville est organisé. Les agriculteurs souhaitant participer au concours peuvent se manifester auprès de Gaëtan Boutin : 06 73 30 52 35, scea.de.la.motte.80@gmail.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui