L'Oise Agricole 24 juillet 2015 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

La FNSEA attend davantage

Si le président de la Fnsea, Xavier Beulin, considère que les mesures présentées constituent une réponse «de court terme à quelques exigences», «ce n’est pas ce qui nous redonnera fondamentalement des perspectives durables», a-t-il déclaré

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Marne agricole

Pour lui, le problème de fond de la compétitivité n’est pas réglé, avec des normes et des charges sociales plus importantes que dans les autres pays européens.

Si ces conditions de production sont un gage de qualité pour la viande française, il faut selon lui payer cette qualité au juste prix, ce que les distributeurs se refusent à faire.

Répercuter cette hausse sur les prix de vente ne constitue qu’un impact à hauteur «de moins d’un centime sur la tranche de jambon, et de 2 à 3 centimes sur le steak haché». «Est-ce que ça met en péril le pouvoir d’achat des Français ?», demande-t-il.

Pour la Fnsea, les priorités restent donc la revalorisation effective des prix, la restructuration des dettes agricoles au-delà des prêts de consolidation et des reports de charge, «des dispositifs qui sont du recyclage», et la contractualisation.

Tant que ces trois points ne feront pas l’objet d’une amélioration notable, les actions de surveillance risquent bien de se poursuivre sur le terrain. Pour la profession, d’autres rendezvous seront à prendre pendant l’été pour «faire en sorte qu’en septembre- octobre, on soit en mesure d’annoncer des choses mesurables par les producteurs eux-mêmes», estime ainsi Xavier Beulin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,