L'Oise Agricole 18 juillet 2016 à 08h00 | Par Aurélie Charrier

L’arrêté de régulation des blaireaux est paru

Chaque année, un arrêté permettant de réguler la population des blaireaux est signé par le préfet.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Inra, René Canta

Il a pour intérêt de limiter la prolifération des blaireaux responsables, entre autres, de dégâts aux cultures et au matériel agricole, et susceptibles de transmettre la tuberculose bovine. Seuls les lieutenants de louveterie et les piégeurs agréés peuvent pratiquer, soit le tir, soit le piégeage. Ils doivent par conséquent être contactés par les exploitants agricoles touchés, mais à condition que les blaireaux se situent sur les communes répertoriées par l’arrêté.

Cette régulation est possible par les louvetiers par piégeage (du 5 juillet au 31 décembre), par tir de nuit (du 1er août au 31 décembre) et, exceptionnellement par battues et chasses administratives (du 5 juillet au 31 décembre).

Il est également possible de recourir aux services des piégeurs du 5 juillet au 31 octobre.

Communes concernées

Les communes où la régulation est possible sont : Angicourt, Ansacq, Antheuil-Portes, Baboeuf, Balleuil-sur-Thérain, Bargny, Baugy, Betz, Bitry, Boulogne-la-Grasse, Bresles, Breteuil, Bretigny, Breuil-le-Sec, Bury, Bussy, Cambronne-lès-Clermont, Cannectancourt, Catigny, Cauffry, Cernoy, Choisy-au-Bac, Coudun, Dives, Dompierre, Élincourt-Sainte-Marguerite, Escames, Étouy, Évricourt, Francières, Frenoy-la-Rivère, Fretoy-le-Château, Gannes, Genvry, Guiscard, Hardivilliers, Hémevillers, Hondainville, La Hérelle, La Neuville-sur-Oudeuil, La Neuville-Vault, Laberlière, Laboissière-en-Thelle, Lalande-en-Son, Lannoy-Cuillère, Le Mesnil-Saint-Firmin, Le Meux, Liancourt, Libermont, Longueil-Annel, Maimbeville, Maisoncelle-Tuilerie, Marest-sur-Matz, Mareuil-la-Motte, Mélicocq, Moliens, Morangles, Morlincourt, Mory-Montcrux, Nointel, Orrouy, Oudeuil, Passel, Pierrefonds, Plailly, Plessis-de-Roye, Ponchon, Quesmy, Rémécourt, Reuil-sur-Brêche, Ricquebourg, Rocquencourt, Rochy-Condé, Rouvres-en-Multien, Royaucourt, Salency, Savignies, Senantes, Sérifontaine, Suzoy, Thiescourt, Thury-sous-Clermont, Vandélicourt, Ver-sur-Launette, Vignemont, Ville, Villembray et Villers-sur-Coudun.

Cette liste de communes n’est donc valable que pour une année. Si votre commune n’y figure pas, c’est, soit parce qu’elle n’a fait l’objet d’aucune déclaration de dégâts sur la campagne 2014-2015, soit que le montant des dégâts déclarés était inférieur au seuil d’éligibilité.

 

Comment déclarer les dégâts de blaireaux ?

Chaque année, les adhérents impactés doivent se faire connaître auprès des services de la FDSEA en remplissant le formulaire dédié disponible sur le site www.fdsea60.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui