L'Oise Agricole 20 septembre 2018 à 11h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

L’approvisionnement local s’organise en région

Une réunion à Beauvais des conseillers filières alimentaires de proximité des Chambres d’agriculture des Hauts-de-France a été l’occasion de mettre en avant le travail réalisé en région sur l’approvisionnement local de la restauration hors domicile et particulièrement des restaurants scolaires des lycées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les dates de formation approlocal : Oise : 20 novembre 2018 à Beauvais à la chambre d’Agriculture. Nord-Pas-de-Calais : 2, 3, 9, 23 octobre 2018 à différents lieux.
Les dates de formation approlocal : Oise : 20 novembre 2018 à Beauvais à la chambre d’Agriculture. Nord-Pas-de-Calais : 2, 3, 9, 23 octobre 2018 à différents lieux. - © Dorian Alinaghi

En effet, le Conseil régional des Hauts-de-France accompagne financièrement les actions menées par les Chambres d’agriculture sur la mise en relation entre producteurs et acheteurs de la restauration collective. Une enveloppe supplémentaire de 50.000 euros a été accordée, qui porte le total à 265.000 euros pour le budget. A notamment été ajoutée l’action auprès des lycées (à la charge de la Région) qui participent à l’opération « Je mange local au lycée ».

Pour animer la filière en amont, l’objectif est d’harmoniser l’offre de services des Chambres auprès des fournisseurs et des acheteurs. Les conseillers étaient d’ailleurs réunis à Beauvais ce 13 septembre pour traiter de ce sujet. Ils travaillent ainsi à la rédaction commune d’un argumentaire destiné aux acheteurs et aux fournisseurs pour les inciter à s’inscrire sur le site dédié à la mise en relation de l’offre et de la demande dans les Hauts-de-France, www.approlocal.fr (voir encadré).

Une formation à destination des fournisseurs a eu lieu dans la Somme et de nouvelles sessions sont programmées dans les départements. Elle a pour principal objectif d’informer sur les dispositions réglementaires (dématérialisation des factures notamment) et de prendre en main la nouvelle version du site internet approlocal.fr. De même, un véritable plan de communication a été élaboré pour renforcer l’approvisionnement local de la restauration hors domicile. Pour aider les fournisseurs à répondre aux offres de marchés publics lancés par les collectivités, une aide en ligne sur le site approlocal.fr sera proposée.

Pour ce qui est de l’animation de la filière en aval, des rencontres sont prévues auprès des lycées intéressés par l’approvisionnement local, ce qui représente une centaine d’établissements à contacter d’ici la fin de l’année. Rendez-vous est pris par les conseillers Chambre, parfois accompagnés des techniciens de restauration de la Région, avec les gestionnaires et chef de cuisine des établissements. A l’aide d’un questionnaire envoyé aux lycées au préalable, ce rendez-vous a pour but de dresser le diagnostic des pratiques en approvisionnement local (très variables, parfois nulles) pour les inciter à adhérer à la démarche « Je mange local au lycée ».

Tout est ainsi mis en œuvre, grâce à la réelle volonté des collectivités et des équipes Chambre d’agriculture, pour que le manger-local ne soit pas qu’un beau slogan mais une réalité dans les assiettes.

Un site régional dédié à la rencontre de l’offre et de la demande

Depuis quelques années, chaque Chambre départementale avait développé son site internet de mise en relation des fournisseurs et des acheteurs : oise-produitslocaux.fr, somme-produitslocaux.fr etc

Afin de développer les filières alimentaires de proximité, les Chambres d’agriculture des Hauts-de-France, dans le cadre de la convergence de leurs actions, ont développé un outil de commandes en ligne unique : www.approlocal.fr. Ce site comporte de nouvelles fonctionnalités et d’autres seront développées jusqu’au milieu de l’année 2019. Chaque acheteur ou fournisseur peut s’y inscrire, gère son catalogue, peut filtrer les produits, édite ses commandes, des devis et des factures, suit ses livraisons… Des développements informatiques du site permettront par la suite aux fournisseurs d’éditer des statistiques, de gérer la logistique de leurs livraisons avec d’autres fournisseurs.

Cet outil se révèlera vite indispensable aux producteurs qui souhaitent trouver rapidement de nouveaux débouchés sans passer de temps à la prospection commerciale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui