L'Oise Agricole 02 avril 2015 à 08h00 | Par Oise Agricole

Jeunes agriculteurs demande des comptes à Bruxelles

Des centaines déjeunes agriculteurs attendent toujours de pouvoir s’installer,bloqués par Bruxelles qui a retoqué les dispositifs d’aide.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © wikipédia

Le 18 mars, une cinquantaine de jeunes agriculteurs se sont mobilisés devant le siège de la représentation de la Commission européenne à Paris pour faire avancer près de800 dossiers d’installation bloqués depuis trois mois.

La raison : Bruxelles a annoncé le 10 mars qu’elle refusait certains éléments du cadre national de la nouvelle PAC, notamment les critères d’attribution des aides. Et les sources de mécontentement ne cessent de s’accumuler. Une partie de la délégation a ensuite été reçue par deux représentantes de la Commission européenne pendant trois-quarts d’heure.

«On n’a pas eu de réponses satisfaisantes aujourd’hui, loin de là», commente à la sortie Thomas Diemer, président de JA, pour qui la rencontre a surtout consisté à faire de la pédagogie, en expliquant la situation d’urgence et les conséquences des décisions pour les agriculteurs qui souhaitent s’installer. L’absence de décision sur les prêts bonifiés ou encore les critères de bonification bloque le traitement des dossiers et empêche nombre de futurs installés de toucher la Dotation jeune agriculteur (DJA) et d’ac-céder aux prêts.

«On nous a répondu qu’ils faudrait encore attendre quelques semaines avant de connaitre les derniers arbitrages»,ajoute Thomas Diemer. Un rendez-vous est prévu le 30 mars à Bruxelles,«pour aller chercher les réponses».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui