L'Oise Agricole 07 juin 2018 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Il fait bio dans l’Oise

Dimanche 3 juin, les isariens ont découvert un marché à Beauvais, celui du bio. Tout nouveau, tout bio, ce marché a permis aux consommateurs de se fournir en produits locaux et respectueux de l’environnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux nouveaux exposants sont déjà prévus pour le prochain marché bio de Beauvais. (© Dorian Alinaghi)

Déterminée à favoriser la consommation d’aliments produits localement et respectueux de l’environnement, la ville de Beauvais a décidé d’organiser un marché bio, tous les premiers dimanches du mois, sur la place Jeanne-Hachette.

Trop bio pour être vrai, ce marché a véritablement fait fureur. Soleil, concert, les beauvaisiens ont inondé la place de 9 h 30 à 13 h 30. Pour cette première édition, sept producteurs ont pu fournir des fruits et des légumes de saison, de la viande de mouton et de bœuf ainsi que des œufs, du cidre et divers jus de pomme, des lentilles, de l’huile de cameline, des bières, des plantes médicinales, du fromage...

«Tout le monde peut se procurer du bio. L’objectif est double, cela va permettre aux habitants de se nourrir mieux à moindre coût et cela va permettre, nous producteurs, de recevoir une juste rémunération pour notre travail, affirme Rédouane Azarkane, agriculteur bio. On est aussi ici pour conseiller les consommateurs. On peut manger bio et manger mal : trop, trop riche, pas assez protéiné, trop salé, trop sucré. Bio ne veut pas dire diététique. En revanche, bio veut dire meilleur pour la planète et pour le corps, qui sont moins pollués et conservent leur adaptabilité et leurs moyens de défense contre les agressions. Donc on est présent pour fournir des produits de qualité, mais aussi des conseils pour le bien-être et l’équilibre de l’alimentation du consommateur» ajoute-t-il.

Ainsi, la majorité des consommateurs présents étaient ravis de cette matinée. «Je ne pensais pas pouvoir m’acheter des produits bio, la question du prix me faisait peur. Sauf qu’ici, le prix est raisonnable e,t qui plus est, les produits que j’achète sont respectueux de l’environnement. Donc tout va bien (rire)», exprime Rachel, repartant avec son panier bien garni.

L’association Les litsées citronnées ont siégé à côté des producteurs afin de proposer des ateliers permettant de devenir acteur de sa comsommation. Chaque participant repart avec son produit mais surtout un savoir-faire qu’il pourra réitérer tout seul par la suite. Dès lors, les visiteurs ont pu s’exécuter à la réalisation d’une synergie d’huiles essentielles pour lutter contre les piqûres de moustiques et d’insectes. De plus, ils ont pu concevoir avec le deuxième atelier un déodorant naturel.

L’Oise fait bio neuve

A Pro Bio et le Beauvaisis s’unissent cette année pour l’organisation du Printemps bio, un événement national piloté chaque première quinzaine de juin par l’Agence Bio. Celle-ci invite les acteurs bio à se mobiliser et permettre la sensibilisation du plus grand nombre à l’agriculture biologique. Dès lors, deux autres événements ont été organisés pour l’occasion. Le samedi 2 juin, «Le Jardin s’invite à Bresles» a fleuri pour sa première édition dans la ville de Bresles. À la halle jusqu’aux serres municipales, différentes zones ont été dédiées aux espaces sensibles naturels, à l’horticulture, aux fleurs et aux végétaux, à l’aménagement du jardin, au jardinage, aux légumes de potager... Durant toute la journée, les professionnels ont proposé aux visiteurs des ateliers tailles et greffes, bouquets floraux et ferronnerie. Plusieurs conférences ont animé la journée sur le thème de la biodiversité et les traitements du jardin. La visite des serres municipales a pu offrir une jolie déambulation parmi les fleurs et les végétaux. Les passionnés ont pu bénéficier de tous les conseils nécessaires pour réussir leurs plantations. Un espace animation a permis aux visiteurs de profiter des ateliers de maquillage sur le thème du jardin, mais aussi de la une création de moulin à vent. Une occasion de voir la vie en rose.

L’autre événement se situe au cœur de Bresles. Le «Marché des Saveurs» est ouvert au public tous les derniers vendredi du mois, de 16 h 30 à 19 h 30. Trois heures pour faire ses courses auprès d’une vingtaine de poducteurs. Tous proposent des produits du terroir, mais aussi des produits bio. On y trouve des fruits et légumes, de la viande (cochon et bœuf), de la pâtisserie, du pain, des escargots, des fromages, des produits laitiers, des bières, du miel et enfin des plats cuisinés picards. Fort de son succès, ce marché commence à gagner en influence. «Le marché des Saveurs» sera de retour le 29 juin.

Le département commence à surfer sur la vague des marchés, notamment en bio. Cependant, le succès d’un marché ne dépend pas que d’un seul ingrédient. Pour que la sauce prenne, il faut de la diversité, de l’implication et de la patience. Bio courage !

 

Quelques chiffres

721  exploitations agricoles en bio dans la région (11e rang national).

26.600 hectares en bio ou en conversion dans la région (11e rang national).

1,24 % de la surface agricole utile est bio dans la région (contre 5,72 % en France).

24.419 m2 de surface cumulée de vente (magasins spécialisées, boulangeries, boucheries, fermes...).

Chiffres délivrés par A PRO BIO

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui