L'Oise Agricole 08 juin 2017 à 08h00 | Par Dorian Alinaghi

Il était une fois à Terr'Eau bio

Le Salon agricole Terr’Eau Bio s’est installé à Chèvreville, dans l’Oise. Pour cette première édition, plusieurs hectares ont été dédiés aux productions bio afin d’aider les visiteurs à construire leur projet d’installation ou de conversion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bienvenue à Terr'Eau Bio (© Dorian Alinaghi)  © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi Gilles Salitot, conseiller bio à la CA60, montre les variétés de pois. © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi Explication du profil pédologique par Christian Dersigny, conseiller à la CA60. © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi  © Dorian Alinaghi Les consctructeurs ont répondu présent. © Dorian Alinaghi

Malgré les fortes rafales de vents, le Salon a tenu bon, avec plus de deux cents visiteurs rien que pour la première matinée. Totalement gratuit, ce nouveau Salon professionnel bio a établi son campement dans la région des Hauts-de-France, à Chèvreville, dans l’Oise, les 7 et 8 juin. Un choix stratégique pour cet événement, car la région est en expansion lorsqu’il s’agit de la culture bio. Les services de la Direction départementale des territoires, la Chambre d’agriculture Hauts-de-France, le Conseil départemental de l’Oise, l’Agence de l’eau Seine-Normandie et la Région Hauts-de-France, les groupements de producteurs bio et les coopératives sont partenaires de l’événement. «L’Agence de l’eau Seine-Normandie soutient les agriculteurs biologiques installés sur les bassins versants. Plusieurs études ont démontré l’impact positif de l’agriculture biologique sur la qualité de l’eau. Terr’Eau Bio est donc devenu le nom de ce Salon», précise Virginie Roland, chargée de communication du Salon. Qui plus est, le réseau Agriculture biologique en Picardie a fourni un travail titanesque afin que le Salon soit le plus extraordinaire possible.

Plus de 30 structures intervenantes et plus de 70 exposants ont répondu présents afin de faire découvrir l’agriculture biologique. Sébastien Juillac, conseiller élevage bio à la Chambre d’agriculture de l’Aisne, est enthousiaste : «C’est le premier salon qui a une telle ampleur sur la Région Hauts-de-France. L’ensemble des techniques et du savoir-faire bio se regroupent sur un même lieu. Nous sommes tous présents pour échanger et aider les producteurs afin qu’ils s’intéressent plus au bio.»

Du bio, du bio et du bio !

Les productions végétales sont les vedettes principales du Salon. Beaucoup d’exploitants se dirigent de plus en plus vers une agro-écologie. On peut ainsi découvrir des parcelles de différentes céréales qui se balancent au gré du vent comme l’avoine, le blé et bien d’autres… On y trouve également des légumes secs comme des pois, des haricots, des lentillons, du sar-razin. Mais aussi les oléagineux comme le colza, le tournesol, le lin. Ce sont près de 200 variétés bio cultivables au nord de la Loire réparties en micro-parcelles sur 300 mètres de long. Des intervenants techniques et des représentants des filières présentent les différentes variétés et répondent aux questions des visiteurs afin de leur expliquer l’univers du bio.

Les agriculteurs tentés par l’aventure du bio écoutent des agriculteurs bio expérimentés dans le pôle conversion-installation. Ainsi, les futurs pionniers du bio pourront construire et mener à bien leur projet.

Le bio 3.0

Qui plus est, des équipementiers ont dévoilé leurs dernières machines pour la récolte fourragère et le désherbage mécanique et thermique. Ainsi, les visiteurs ont pu apercevoir une roto-étrille ou bien l’auto-chargeuse à coupe rotative incorporée qui fauche et charge en même temps. Des études de sols et des compactions ont également été réalisées dans une fosse pédologique.

Du côté des éleveurs, ces derniers ont pu s’initier grâce à des ateliers sur l’autonomie fourragère. L’événement a une vocation régionale et inter-régionale, car ce Salon a pour projet de changer de département à chaque édition. Deux jours pour avoir une vision complète et riche de l’agriculture biologique. Quand tout est beau, tout est bio.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui