L'Oise Agricole 09 mars 2017 à 08h00 | Par Guillaume Ratureau

Forte mobilisation autour de la filière méthanisation en Hauts-de-France

Du 2 au 8 février, les Chambres d’agriculture des Hauts de-France ont organisé une semaine sur la méthanisation à l’échelle de la région.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Chambe d'agriculture

L’objectif était clair: informer le plus largement possible sur la réussite des projets installés et présenter un panel de process de méthanisation différents. Si la rentabilité des premières installations a pu décevoir, la filière s’est restructurée avec le soutien des pouvoirs publics.

Dans ce nouveau contexte, la méthanisation devient incontestablement une réelle source de diversification assurant un revenu à l’agriculteur méthaniseur.

 

Colloque d’ouverture «valorisation des digestats de méthanisation agricole»

Pour ouvrir cet événement, un colloque s’est tenu le 2 février sur la valorisation des digestats de méthanisation agricole sur le site du lycée agricole de Tilloy-les-Mofflaines. Une cinquantaine de participants ont appréhendé le sujet en présence d’experts (Chambres d’Agriculture des Hauts-de-France, SATEGE Nord-Pas-de-Calais et Somme, Laboratoire AABIOVET, LDAR, SAS Agri Flandres Energie, France Evaporation...).

Pour les agriculteurs, la valorisation du digestat est l’opportunité de substituer les engrais minéraux par une matière fertilisante et amendante importée sur l'exploitation agricole via le process de méthanisation à condition que son épandage en soit optimisé. L’occasion aussi de faire le point sur l’état des lieux du développement de la filière en région et la présentation du Collectif d’Orientation Régional Biométhane Injecté, le CORBI.

Ce colloque a été largement appuyé par les interventions de Jean-Bernard Bayard, président de la Chambre d'agriculture du Nord-Pas-de-Calais, Christophe Buisset, président de la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France, et Christophe Bogaert, coordinateur du pôle économie circulaire à l’ADEME Hauts-de-France.

Aujourd’hui, en Hauts-de-France, 18 sites de méthanisation agricole sont en fonctionnement sur 69 unités au total (au 31/12/15 selon l’observatoire climat (industrielle, territoriale, agricole, centralisé, installation de stockage de déchets non dangereux). Sur ces 18 sites, 15 fonctionnent en cogénération et 3 en injection. 6 nouveaux projets sont attendus, ce qui nous mènera à 24 sites à la ferme fin 2017.

 

Excellente participation aux visites des sites

La semaine de la méthanisation a permis de renforcer le partenariat entre les acteurs en provoquant des espaces d’échanges sur l’intérêt de la méthanisation. Les 300 participants ont pu découvrir différentes technologies et solutions de valorisation de l’énergie innovantes. Des agriculteurs, des élus des collectivités, des constructeurs, des banques et des assurances ont visité les 5 sites de cogénération, d’injection de biométhane, en voie sèche et en voie liquide les 6, 7 et 8 février 2017.

A Epaux-Bézu dans l’Aisne, la SARL Létang Hoche Biogaz qui ouvrait la semaine de la méthanisation, a profité de cette occasion pour inaugurer ses installations mises en service en août 2016. Plus de 150 personnes ont participé aux visites et ont pu découvrir la première unité de méthanisation agricole en injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel du département.

De nombreux agriculteurs ont ainsi pu échanger avec les exploitants des deux familles Létang et Hoche ainsi qu’avec les partenaires du projet (Schmack Viessmann, Engie, GrDF, Thirion, Chambre d’agriculture) sur cette réalisation exemplaire avec seulement 26 mois de délais entre l’émergence du projet et la mise en service. L’approvisionnement majoritairement basé sur des cultures intermédiaires à vocation énergétique a également suscité beaucoup d’intérêt.

A Versigny dans l’Oise, Franck et Jean Luc Stammose, accompagnés de la société Valogreen, ont accueilli très chaleureusement les nombreuses personnes venues découvrir la méthanisation sur le site de la SARL Dan Frères. Certains visiteurs ont parcouru 500 km pour découvrir un concept innovant de cuve de digestion et d'agitation par pompes.

Les 2 agriculteurs méthaniseurs ont expliqué que la gestion de leur unité était très simple. Ils nourrissaient le digesteur comme ils nourrissaient les 400 taurillons. Ils consacraient 1/2heure par jour à cette activité. Au final, le business plan initial est respecté. Le moteur de cogénération ingère 100 m3/h de biogaz pour produire les 220 kW/h électriques de la génératrice.

Toute la chaleur résiduelle du moteur est valorisée. Elle est utilisée pour sécher des produits agricoles humides, luzerne, chanvre.., et pour chauffer 2 habitations. Les deux agriculteurs ont maintenant un autre projet, valoriser le biogaz en carburant. Voici peut-être le sujet d'une prochaine porte ouverte sur ce site.

A Frasnoy, dans le Nord, les trois associés de la SAS Fresn’Energie ont présenté le process de voie sèche discontinue de type «silos bâchés» sous bâtiment, couplé à une unité de cogénération. Les participants ont été très curieux également de découvrir le process de valorisation de la chaleur dans la production de spiruline dans des bassins sous serre, une micro-algue riche en protéines utilisée comme un complément nutritionnel.

A Eppeville dans la Somme, VolV Biomasse a accueilli 45 personnes à la visite du site d’injection valorisant les co-produits des industries agro-alimentaires – site de méthanisation territorial de la Centrale Biogaz du Vermandois. Se sont retrouvés sur site principalement des porteurs de projets au stade de la réflexion. L’opportunité d'échanger autour de la disponibilité des matières, la concurrence entre unité de méthanisation et les durées de contractualisation du gisement. La question du financement a aussi été abordée, confirmant la frilosité des banques.

A Saint-Josse, dans le Pas-de-Calais, Christophe et François Dusannier ont échangé sur la particularité du site de méthanisation du Pré du Loup Energie: la technologie postdigestion «tank in tank». Unique en France, le bâtiment couvert de 2000 m2 avec une enceinte en béton banché et portes étanches a également suscité l’intérêt des visiteurs.

Les Chambres d’agriculture, des experts au service de la méthanisation Les Chambres d’agriculture remercient grandement les porteurs de projet d’avoir partagé leur expérience en ouvrant largement leur site. L’organisation de cet événement «la semaine de la méthanisation », a permis aux Chambres d’agriculture des Hauts-de-France de contribuer à l'émergence de la méthanisation agricole.

En collaboration avec les acteurs dynamiques localement sur la filière méthanisation, les Chambres d'agriculture s'investissent pour apporter aux porteurs de projet des solutions concrètes de la phase d’émergence à la mise en service.

Contacts

CA Aisne - Guillaume Rautureau 03.23.22.50.20.
CA Nord-Pas-de-Calais - Arnaud Etienne 03.27.21.46.85
CA Oise - Xavier Téterel 03.44.11.45.00.
CA Somme - Romain Six 03.22.33.69.13.
CRA Hauts-de-France - Elodie Nguyen 03.22.33.63.53.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui