L'Oise Agricole 22 octobre 2015 à 08h00 | Par Aurélie Charrier

Fin des tarifs réglementés de l'électricité et du gaz

Au 1er janvier 2016, il faudra avoir contractualisé avec un fournisseur d’électricité. Les questions à se poser pour ne pas se tromper.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © OA

Qui est concerné ?

Pour les particuliers et professionnels soumis au tarif bleu, aucun changement n’est à prévoir. Ce tarif restera réglementé. Par contre, les professionnels consommant plus de 36 kVA, soit les tarifs jaune et vert, devront choisir un fournisseur.Ceux-ci ont déjà été avertis par courrier au début de l’automne.

 

Comment trouver son fournisseur ?

Ces courriers, émanant conjointe-ment des ministères de l’économie et de l’Environnement, indiquaient la liste des fournisseurs agréés sur le territoire de la commune du lieu de consommation.Une simulation est possible sur le site http://comparateur-offres.ener-gie-info.fr/. Pour cela, il faut se munir du récapitulatif de ses consommations annuelles. La consommation annuelle des irrigants étant variable selon la météo,il est conseillé de se munir de deux à trois relevés annuels.

 

Quelles sont les démarches pour changer de fournisseur ?

Vous pouvez dès à présent changer de fournisseur, sans attendre le 31 décembre 2015. La résiliation du contrat actuel vous liant à EDF est possible immédiatement, sans préavis, et sans indemnités de résiliation. Cette disposition est valable jus-qu’au 30 juin 2016. Fin des tarifs réglementés en électricité

 

Comment bien comparer les différentes offres ?

Le prix n’est qu’un des éléments à comparer, car d’autres postes de dépense peuvent fortement impacter la facture finale. Il convient donc de bien affiner les besoins en électricité de l’exploitation et de décrypter les clauses avantageuses du contrat, ou celles qui, au contraire,ne seraient pas adaptées.

 

Un contrat unique ou deux contrats ?

Un contrat unique comprend à la fois l’acheminement de l’électricité et la consommation. Un fournisseur peut ne proposer que la fourniture de l’électricité, dans ce ,cas, un contrat différent est à conclure avec ERDF pour l’acheminement.

 

Contrat mono-site ou multi-sites ?

Des fournisseurs proposent la fourniture d’électricité d’un site unique, sans possibilité d’avoir un même compte client pour plu-sieurs sites.

 

Prix fixe ou indexé ?

Le prix peut être fixe pendant toute la durée du contrat, et il sera plus facile d’estimer le coût de sa consommation à venir. La fourniture d’électricité peut aussi être indexée sur l’évolution du prix de l’Arenh (accès régulé à l’électricité nucléaire historique). •

 

Prix horo saisonnalisés (été/hiver- heures pleines/creuses) ?

Certains opérateurs proposent des offres qui peuvent s’adapter à vos besoins de consommation réels, ce qui peut éviter des coûts inutiles lors-qu’aucune consommation n’a lieu.

 

Quelle durée d’engagement ?

Le contrat peut durer six mois, un an, voire trois ans. Il faut également veiller à la clause de tacite reconduction si elle existe (le contrat se renouvelle sans démarche particulière), et bien connaître le délai de préavis si l’on veut rompre le contrat.

 

Engagement de volume ?

Le client peut s’engager sur la consommation d’un volume. Encas de consommation inférieure ou supérieure, il faut être vigilant sur le coût du non-respect de l’engagement.

Facturation et paiement Une seule facturation à l’année, ou plusieurs réparties sur l’année. Le paiement en une ou plusieurs fois est également possible. Les modes de paiement et le délai doivent être connus.

 

Services supplémentaires, qui peuvent être gratuits ou payants.

Par exemple :
- Alerte dépassement de puissance-
Alerte dérive de consommation
- Espace client en ligne
- Conseils pour optimiser ses consommations

Que se passera-t-il au 1erjanvier2016 ?

Les tarifs réglementés prennent fin automatiquement au 1erjanvier. Si aucune offre de marché n’a été souscrite, une offre transitoire vient prendre le relais pour éviter toute coupure dans la fourniture d’électricité. Mais les tarifs proposés sont plu-tôt dissuasifs, de manière à contraindre les consommateurs à opter le plus rapidement possible pour une offre de marché. Il se peut même qu’une facture soit émise alors même qu’aucune consommation n’ait eu lieu. Il sera toujours possible de souscrire un contrat entre le 1erjanvieret le 30 juin dans les mêmes conditions que celles en vigueur actuellement, c’est-à-dire sans préavis et sans indemnités de résiliation. Une offre peut par exemple être souscrite le 2 janvier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui