L'Oise Agricole 10 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

Election présidentielle: mode d'emploi

Fin avril 2017 commencera la prochaine élection présidentielle visant à élire le chef de l’État français pour les cinq années suivantes. Une élection dont le processus est rendu bien plus compliqué que pour les éditions précédentes, principalement en raison de la tenue de primaires pour certains partis politiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Présidence de la République

Pour cette raison, il est utile de présenter ci-dessous les grandes lignes d’un mode d’emploi de ces élections, notamment en ce qui concerne le régime de candidatures, les électeurs et les dates.

Les candidats

Aujourd’hui, les candidats sont plus d’une trentaine. Néanmoins, d’ici la campagne électorale, ce nombre va se réduire de manière importante. D’abord, plusieurs partis ou tendances politiques procèdent à des primaires, comme la droite Les Républicains ou le Parti socialiste et ses alliés au gouvernement.

De plus, les candidats doivent recueillir 500 parrainages de parlementaires ou d’élus locaux afin de se présenter. Une condition qui devrait éliminer bon nombre de candidatures. En outre, pour être éligible, il faut être de nationalité française et ne pas être privé de ses droits civiques concernant l’éligibilité. Il faut avoir au minimum 18 ans, être inscrit sur une liste électorale, avoir établi une déclaration de situation patrimoniale et posséder un compte bancaire de campagne.

Les électeurs

Pour pouvoir voter, trois conditions sont nécessaires. Il faut être de nationalité française (les citoyens européens habitant en France peuvent seulement participer aux élections municipales ou européennes). Il ne faut pas avoir été privé de ses droits civils et politiques par une décision de justice. Et il est nécessaire d’avoir 18 ans à la veille du 1er tour de scrutin de la présidentielle, soit le 22 avril 2017.

Les principales dates

• 19 octobre 2016

La Primaire des Verts était organisée par correspondance, avec possibilité de voter jusqu’au 17 octobre, le dépouillement ayant lieu le 19 octobre. Les votants étaient les militants ou tous ceux qui se sont inscrits sur le site dédié. Après dépouillement de 12.500 votants, Yannick Jadot et Michèle Rivasi se sont vus qualifiés pour le 2nd tour aux dépends de Cécile Duflot. C’est Yannick Jadot qui a élu le 3 novembre.

• 20 et 27 novembre 2016

La primaire du parti de droite Les Républicains aura lieu, pour la première fois, les 20 et 27 novembre. Il s’agit pour l’ex-UMP de sélectionner son candidat pour l’élection présidentielle elle-même. Le vote aura lieu uniquement par bulletins papier - sauf certains Français de l’étranger - et sans procuration (pour éviter les risques de fraude), dans quelque 10.330 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire. Un moteur de recherche permet aux électeurs de connaître leur bureau de vote primaire.

Tout électeur peut voter. Il faut être inscrit sur les listes électorales et signer une charte de l’alternance dans laquelle on indique «partager les valeurs de la droite républicaine et du centre» et s’engager pour «l’alternance afin de réussir le redressement de la France». Il faudra aussi s’acquitter 2 euros par tour.

• 22 / 29 janvier 2017

C’est à cette date que devrait avoir lieu la primaire socialiste et des écologistes proches du gouvernement. À ce jour, 9 candidats semblent vouloir se présenter, non compris la candidature éventuelle de François Hollande. La procédure prévoit un système de parrainage à obtenir pour les candidats. Quant aux électeurs, il suffira d’être inscrit sur les listes électorales, de payer un euro et de signer un court texte montrant qu’on adhère aux valeurs de la gauche.

• 23 avril / 7 mai 2017

Les deux tours de l’élection présidentielle auront lieu les 23 avril et 7 mai. Après le premier tour, seuls peuvent se présenter les deux candidats arrivés en tête au premier tour après retrait éventuel de candidats mieux placés.

Les bureaux de vote ouvriront à 8 h et, changement par rapport aux précédentes élections, fermeront dans toutes les communes à 19 h. Officiellement, ce dispositif est fait pour empêcher toute fuite avant la fermeture d’une partie des bureaux de vote.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui