L'Oise Agricole 25 septembre 2014 à 08h00 | Par Laurent Mingam

Des sujets de rentrée syndicale

De la situation des récoltes aux questions foncières, des opérations de communication de la fin de l’été au contrat pulpes et à la Pac, les dossiers de la rentrée syndicale sont nombreux et pas tout à fait tièdes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Oise Agricole

Le conseil d’administration de la Fdsea s’est réuni mercredi 17 septembre à Beauvais. Les présidents des syndicats cantonaux, ont fait remonter au conseil les préoccupations ressenties par eux sur le terrain. Le bilan des récoltes a été évoqué, avec le constat de fortes disparités et des difficultés sur la qualité. Les conséquences de cette situation seront importantes en terme économique pour les exploitations de l’Oise. Une rencontre a été organisée à l’initiative de la Fdsea avec les coopératives céréalières mardi 16 septembre. Des travaux doivent être menés dans le cadre de la section Scop de la Fdsea afin de considérer toutes les questions posées, dont les modalités de paiement et la situation de marché.

 

La politique foncière départementale et régionale

Les problématiques foncières ont été soulevées sur de nombreux secteurs. Qu’il s’agisse de l’action de la Safer, des rétrocessions ou conventions d’occupation précaires, ou des ventes ou cessions d’exploitations, le souhait a été exprimé d’une réflexion approfondie sur le sujet. Sylvain Versluys, récemment élu président de la Safer de Picardie, présent au conseil, a ainsi pu donner ses propres réflexions sur certaines questions posées. Pour autant, de nombreux sujets restent ouverts et en attente de réponse.

Ainsi, François Gravelle, président du Syndicat cantonal de Marseille-en-Beauvaisis, a posé la question des incidences de la loi d’avenir sur les questions foncières. De même, Adrien Dupuis, président du syndicat cantonal du Coudray-Saint-Germer, et Cédric Thomassin ont exprimé leur souhait que soient précisés les changements intervenus sur les cessions de parts de société, en présumant qu’au-delà des mots du ministre, les réalités juridiques ne seraient pas bouleversées. Également, Régis Desrumaux, président du syndicat cantonal de Grandvilliers, a constaté les nombreuses questions relatives aux installations et aux agrandissements dans un contexte de mouvements dans les exploitations.

Guillaume Chartier, président de la Fdsea, a tracé l’objectif d’un travail approfondi sur le sujet, au sein des sections bailleurs et fermiers avec les administrateurs intéressés.

Il a insisté sur l’importance de ce travail et de cette réflexion afin de contribuer aux débats qui seront à mener au niveau de la région Picardie dans le cadre du schéma régional qui sera à construire suite à la loi d’avenir. Il a ainsi été décidé de travailler à cette thématique d’ici le prochain conseil d’administration.

 

Actualités des sections

Grégoire Omont, co-président de la section employeurs, a fait part au conseil des derniers travaux de la section. En particulier, suivant la réunion de la section jeudi 11 septembre, s’est tenue la réunion de négociation sur les salaires dans le cadre de la convention collectives des salariés d’exploitations agricoles. De même, a été renégociée la grille des salaires pour la convention des cadres avec intégration d’un nouvel échelon «technicien agent de maîtrise». Ces négociations, selon Grégoire Omont, se sont globalement plutôt bien déroulées, si ce n’est les demandes excessives et irréalistes de la CGT qui souhaite des niveaux de salaires de base particulièrement déraisonnables.

Nombreux sujets de rentrée syndicale donc, parmi lesquels ont encore été évoqués la directive nitrates, la Pac et la demande de versement anticipée au 15 octobre, et le besoin de clarification de la part du ministère sur de nombreux points de la future Pac, tels les surfaces d’intérêt écologique ou le ticket d’entrée au versement des droits à paiement de base, ou encore l’association Solaal et le don alimentaire en matières premières.

Guillaume Chartier a également remercié tous les agriculteurs et responsables qui se sont investis à la fin de l’été pour la réussite de Campagne en fête à Breteuil et de la Fête de la chasse et de la nature à Compiègne. Il a rappelé que ces manifestations sont de belles opérations de communication et la présence de la Fdsea y est importante et réussie.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui