L'Oise Agricole 07 avril 2016 à 08h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

Des poissons d’avril pour TéléPac

Une multitude de poissons en papier ornait les grilles de la Direction départementale des territoires de Beauvais en ce vendredi premier avril. Et cela n’avait rien d’une blague.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Lapeyre-Cavé

Les agriculteurs sont mécontents de la gestion du dossier Pac par le ministre Le Foll et son ministère et ils voulaient le faire savoir sans pour autant perturber les services de la DDT qui, dans l’Oise, travaille efficacement en soutien des agriculteurs.

Résultat : une cinquantaine d’entre eux s’étaient donnés rendez-vous à 10 heures et ils ont demandé à être reçus par les responsables de la DDT. Ce qui a été fait. Christophe Beeuswaert, Pascal Foucault et Damien Heurtaut, accompagnés de Ludivine Mata, ont rencontré Jean Guinard, le nouveau directeur, Benoît Herlemont, directeur adjoint, et Laure-Anne Magnard, responsable du Service économie agricole.

Le message des professionnels était très simple : les agriculteurs veulent être sûrs de la bonne fin de leur dossier 2015 avant de commencer celui de 2016 et s’inquiètent des retards de paiement, notamment des MAE. Les élus FDSEA ont aussi rappelé la crainte des exploitants de devoir subir les conséquences d’erreurs lors du remplissage des dossiers et le refus de devoir ressemer des prairies si d’aventure, le taux de retournement de 2015 était allé au-delà de 5 % sur la zone Picardie.

Aucun n’a remis en cause les services de la DDT de l’Oise qui savent accompagner les agriculteurs et font preuve de beaucoup de dévouement et de sens pratique.

Jean Guinard, le directeur de la DDT, a assuré que les difficultés évoquées seront bien entendu remontées au ministère et que cette transition 2015-2016, bien que délicate, doit apporter plus de facilité et de sécurité à l’avenir. Pour l’heure, il reste encore beaucoup de chose à régler, comme le paiement des aides couplés végétales, des MAE, du complément assurance récolte… En ce qui concerne les SNA, 75.000 observations graphiques ont été détectées dans l’Oise dont 200 restaient encore à traiter le 1er avril. Cela devrait être chose faite et une base fiabilisée proposée aux exploitants.

Par ailleurs, 165 dossiers restent encore bloqués à la déclaration Pac. Ces anomalies devraient être traitées dans la première quinzaine d’avril.

Côté accompagnement, les équipes administratives sont renforcées depuis ce début de semaine et des permanences décentralisées de la DDT seront organisées à Grandvilliers, Noyon et Senlis.

La délégation FDSEA souhaite qu’une réunion de bilan à mi-parcours soit organisée afin d’évaluer les difficultés rencontrées et permettre de mieux orienter les informations à adresser aux agriculteurs en fonction des remarques formulées à cette occasion.

Le principe en a été accepté par les représentants de l’administration. Si les incertitudes planent encore sur l’outil, il semble que ce ne sera pas du luxe.

Aides couplées végétales et second pilier : précisions sur les dates de paiement

Les aides couplées végétales et le complément à l’assurance récolte devraient être payés aux exploitants début mai. Le paiement des MAEc et de l’agriculture biologique devrait suivre dans un second temps, puis plus tard (après juin) sera effectué le paiement des MAEt.

Par ailleurs, l’ATR 3 ne permettra le paiement que d’un seul type d’aide du second pilier (assurance récolte, MAEc, AB ou MAEt). Ainsi, si un agriculteur a demandé plusieurs aides de ce type, il sera contacté par la DDT afin de déterminer quel est le paiement qui lui sera le plus avantageux et le moins risqué.


Ludivine Mata

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui