L'Oise Agricole 07 avril 2016 à 08h00 | Par Bernard Leduc

Création de Réagir pour aider les agriculteurs en difficultés

Lors de sa session budgétaire pour le vote de son compte financier 2015, la Chambre d’agriculture a décidé de créer, avec le syndicalisme majoritaire, une association pour accompagner les agriculteurs en difficultés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bernard Leduc

Guillaume Chartier, membre du bureau de la Chambre d’agriculture et président de la FDSEA, a présenté le projet de création d’une association, Réagir-Agri’collectif 60, dans le but d’accompagner tous les agriculteurs de l’Oise qui connaissent des difficultés financières, qu’elles soient structurelles ou conjoncturelles. Ces difficultés ont de nombreuses conséquences, sociales ou d’ordre humain en particulier.

Le but est de pouvoir les détecter rapidement, pour éviter que les situations ne se dégradent dans les exploitations concernées.

Ce projet est né à la suite d’une convention signée entre l’APCA et la FNSEA, Agri-collectif, pour coordonner l’accompagnement des agriculteurs en difficultés. Il est aussi la conséquence de la suppression de la cellule Agridiff qui était animée par les Adasea, dissoutes. Il a été accepté à l’unanimité, la Chambre d’agriculture de l’Oise devenant ainsi l’un des trois membres fondateurs de cette association départementale, aux côtés de la FDSEA et de JA60. En feront également partie des membres adhérents, qui seront les organismes coopératifs et mutualistes et les centres de gestion de l’Oise, et des membres invités, représentants de l’administration et des collectivités territoriales.

Lors de cette session, les représentants de la MSA, de Groupama, du Crédit agricole, des Centres de gestion, puis le préfet lui-même, ont salué cette initiative et se sont engagés à apporter leur concours à cette démarche collective. De même, Denis Pype s’est engagé à défendre une demande d’aide auprès du Conseil régional, qui transitera désormais comme toutes les autres aides régionales par la Chambre régionale d’agriculture. Martine Borgoo , présidente de la commission agriculture du Conseil départemental, a pris le même engagement, assurant le renouvellement des aides du Département à la Chambre d’agriculture.

Cette association devrait être opérationnelle très rapidement, gérée par un conseil d’administration issu des membres fondateurs et adhérents qui en assureront le financement, les dossiers individuels étant traités en totale confidentialité par des collaborateurs dédiés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui