L'Oise Agricole 24 août 2017 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Corrélation, l'association du lien avec la nature

À travers de nombreuses activités, cette association permet de découvrir la nature autrement, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur l'importance de notre environnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Méline vous attend à son association pour faire découvrir la beauté de la nature.
Michel Méline vous attend à son association pour faire découvrir la beauté de la nature. - © Dorian Alinaghi

C'est à Buicourt, dans le Pays de Bray, que se déroulent des activités champêtres et des ateliers ludiques pour mieux connaître notre environnement. Dans le gîte cosy du Paty, Michel Méline, responsable de l'association Corrélation, a eu l'idée de ce projet par amour de la nature, mais aussi pour véhiculer des messages sur tous ce qui nous entoure.

«Cette association existe depuis 1987. Au départ, je travaillais dans une PME. Lorsque j'ai déménagé à Buicourt, le lieu m'a bluffé. J'ai donc exploité, et c'est toujours le cas maintenant, l'environnement qui m'entoure. Le Pays de Bray a une nature incroyable. J'ai donc décidé de démissionner et de me consacrer entièrement à cette association. Il s'agit avant tout de faire passer un message, de sensibiliser les personnes sur la nature qui nous entoure et sur son histoire par ailleurs. Et je pense que les gens sont attentifs à cela.»

Michel Méline a vu juste puisque son association touche plus de 3.000 personnes, dont plus de 200 adhérents, et les activités rencontrent un grand succès, en témoigne le nombre de participants.

Activités multiples

Michel Méline fait un vrai travail de titan avec son association. Afin de faire apprendre aux mieux les bienfaits de la nature, il propose de nombreuses activités. Tout d'abord, on trouve les activités tous publics. Il s'agit de participer à des randonnées nature pour découvrir la faune et la flore des communes. Sont proposés des parcours à thèmes permettant de s'initier aux insectes ou bien décortiquer des sujets comme le développement durable. «De plus, des intervenants et des spécialistes plus expérimentés sur des domaines peuvent intervenir et animer un thème environnemental. Je ne connais pas tout, loin de là, donc j'aime aussi m'entourer de professionnels afin que le message passe tout aussi bien.» ajoute-t-il.

Par la suite, on a les activités en groupe. Ici, cela concerne les scolaires, péri-scolaires, maisons de retraite... «Pour moi, l'âge n'a aucune importance. Tout le monde peut découvrir, s'émerveiller et apprendre. Il faut que les personnes connaissent le merveilleux qui se trouve autour de nous.» dit-il.

Les animations proposées se déclinent selon 3 grands axes : les sorties de terrain et découvertes sensorielles, les jeux et petites expériences ludiques et les réalisations manuelles. Ces animations peuvent être choisies sous 5 grands thèmes : le monde de l'eau, le milieu forestier, les milieux naturels, le monde animal, le développement durable.

Conseils et pratiques

L'association ne se résume pas à des randonnées ou des animations pour apprendre la nature. Michel Méline propose également d'accompagner les particuliers afin de passer à l'agro-écologie et au jardinage au naturel, avec ses fiches conseils, ses ateliers pratiques et parfois ses petites astuces. En effet, les particuliers ou même les agents des collectivités peuvent être accompagnés sur un projet plus approfondi comme le compostage

«Je suis moi-même maître composteur et c'est très important d'en parler, même du point de vue agricole. On parle souvent d'appauvrissement des sols et le compostage, pour moi, est la base de tout. Chaque matière provenant de la terre doit retourner au sol. Cela évite de polluer, de participer au réchauffement climatique et le carbone retourne à la terre. Cela permet également de limiter les déchets, de faire des économies et de fabriquer du fertilisant» explique-t-il. Ces sujets bien spécifiques sont développés sur une demi-journée avec des exposés théoriques, des ateliers pratiques, des exercices de groupe et des mises en situation.

Michel Méline ne compte pas s'arrêter là. Il veut que son association se développe. Tous les ans, il propose un festival appelé Nature en Bray qui se déroule chaque été, mais aussi il veut ajouter quelques nouvelles activités comme la cuisine des plantes. «Mon objectif sera de ne pas montrer des plantes spécifiques. C'est, au contraire, connaître et utiliser les plantes de chez nous. Par exemple, le plantain, l'ortie mais il y en a plein d'autres. On les traite comme des mauvaises herbes alors que chacune a leurs propres vertus, leur pouvoir, leur particularités. Il faut donc les exploiter à bon escient ».

Pour plus d'informations, découvrez les programmes sur le site https://www.decouverte-nature-oise.com/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Gilles (60) | 24 août 2017 à 18:26:48

super ce témoignage !

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui