L'Oise Agricole 01 octobre 2015 à 08h00 | Par Michel Bourdonde

Coop de France engage un new dea lavec la grande distribution

Pour sortir des conflits permanents avec la grande distribution,Coop de France a signé un accord-cadre avec la grande distribution visant à pacifier les relations et à promouvoir les produits coopératifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © OA

Premier effet du lancement du pôle agroalimentaire à Coop de France,en octobre 2014, Coop de France et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) ont signé, le 23septembre dernier, à Paris, un accord-cadre visant à améliorer leurs-relations respectives. «Notre ambition est d’ouvrir un dialogue avec nos principaux clients, les enseignes de la grande distribution. Nous sommes déterminés à conduire un changement dans nos relations et à sortir de cette situation ubuesque de conflit permanent», a déclaré Philippe Mangin, le président de Coop de France.

Une espèce de new deal, auquel souscrit pleinement Jacques Creyssel, le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution, qui regroupe la plupart des grandes surfaces, à l’exception de Leclerc. «Cet accord-cadre, c’est le début d’une histoire. Notre objectif est de dépasser les conflits pour créer de la valeur supplémentaire.»Notamment dans les secteurs en crise de l’élevage, où les conflits permanents sur le partage de la valeur ajoutée mènent à une impasse.

Alors qu’il serait plus intelligent d’en créer dans une démarche de filière, en répondant mieux aux attentes des consommateurs, toujours attentifs aux prix, mais de plus en plus pré-occupés désormais par la qualité des produits, le respect de l’environnement et des droits sociaux.

Quatre chantiers

La concrétisation de cet accord-cadrera démarrer début octobre avec la mise en place de groupes de travail qui seront appelés à formaliser des guides de bonne pratique, des recommandations communes aux réseaux et à initier des partenariats régionaux ciblant les produits coopératifs locaux.

Quatre chantiers ont d’ores et déjà été retenus. D’abord, le renouvellement de la relation commerciale pour «identifier et diffuser des bonnes pratiques relatives à la formalisation des accords commerciaux», explique Jacques Creyssel. Le délégué général a également évoqué la création de valeur et l’amélioration de la compétitivité au sein des filières, de la logistique notamment, en phase avec les nouvelles formes de distribution (commerce de proximité, e-commerce). Philippe Mangin a insisté aussi sur le développement durable et la mobilisation des réseaux locaux pour promouvoir et accentuer la communication des produits coopératifs. Sans attendre une enseigne de FCD, qui s’est d’ores et déjà inscrite dans cette démarche. «Prochainement, dans un certain nombre de magasins, il y aura une semaine de promotions des produits coopératifs, avec un rappel de la pub sur la coopération agricole diffusé simultané-ment», a indiqué Philippe Mangin,se refusant à ce stade à révéler lenom de l’enseigne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui