L'Oise Agricole 03 mai 2018 à 10h00 | Par Ludivine Traën

Concilier biodiversité et activités économiques

Une première journée conférence-table ronde sur ce thème était proposée par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Oise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une première journée d’échanges organisée par la CCI de l’Oise, avec l’appui de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, sur la biodiversité et les activités économiques.
Une première journée d’échanges organisée par la CCI de l’Oise, avec l’appui de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, sur la biodiversité et les activités économiques. - © Ludivie Traën

Cette dernière, avec le soutien de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, propose 3 rendez-vous portant sur le sujet biodiversité, attractivité du territoire, compétitivité des entreprises : la nécessaire conciliation !

Le 24 avril dernier avait lieu la première partie de ce triptyque. La journée a démarré par une approche règlementaire qui s’est suivie d’une table ronde regroupant différents acteurs du sujet.

Les échanges ont permis de comprendre les points de vue de chacun, mais aussi d’avoir une interprétation unique d’une réglementation qui peut sembler complexe.

Les participants ont su montrer que l’anticipation et la concertation sont les clefs d’une démarche rapide et efficace. Il se dégage de ces échanges une volonté de travailler à la détermination d’un cadre juridique stable pour les acteurs économiques.

L’après-midi était consacrée à la présentation de solutions opérationnelles pour préserver la biodiversité efficacement en restant compétitif.

La première présentation portait sur la démarche entreprise par la société BASF et son site industriel de Breuil-le-Vert. En effet, l’entreprise a mis en place des aménagements en faveur de la biodiversité et un suivi de cette biodiversité. La problématique de la gestion des eaux pluviales a également été évoquée avec deux présentations illustrant la possibilité de gérer les eaux de pluie tout en agissant en faveur de la biodiversité.

D’abord, c’est l’Association pour le développement opérationnel et la gestion alternative en matière d’eaux pluviales qui est intervenue pour présenter différentes solutions, notamment les toitures végétalisées ou les aménagements de voiries.

C’est ensuite le directeur des services techniques de la Ville de Crépy-en-Valois qui a exposé la manière dont la ville s’est remise en question et les changements opérés vers une prise en compte de la gestion de l’eau dans tous les aménagements réalisés. La journée s’est terminée par une invitation à poursuivre les échanges.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui