L'Oise Agricole 02 juin 2016 à 08h00 | Par Mathilde Culot

Colloque installation-transmission: une édition réussie

Les Jeunes Agriculteurs de Picardie ont organisé, le 19 mai dernier, la quatrième édition du colloque régional installation-transmission.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Atelier «Comment devenir agriculteur ?» Echanges et débats.
Atelier «Comment devenir agriculteur ?» Echanges et débats. - © Mathilde Culot

Les Jeunes Agriculteurs, avec le soutien financier de la Draaf au travers des aides Pidil, ainsi que de la MSA de Picardie, ont permis à plus d’une soixantaine de personnes d’échanger sur leur projet, de rencontrer différents interlocuteurs et d’autres porteurs de projet, comme d’obtenir des réponses aux diverses questions.

À la différence des autres années, le colloque s’est déroulé cette fois-ci sur une demi-journée pour s’adapter aux disponibilités des porteurs de projet. De plus, la nouvelle formule a permis aux participants de bénéficier de deux ateliers parmi les trois proposés.

Enfin, le colloque a eu lieu sur l’exploitation agricole d’Elodie Niay, jeune installée à Châtillon- sur-Oise (02), en polyculture-élevage allaitant et ayant créé une diversification en agro-tourisme (restaurant à la ferme, chambres d’hôtes et ferme pédagogique).

 

Des objectifs atteints

L’atelier sur l’installation «Comment devenir agriculteur ?» a permis de détailler les différentes étapes à suivre dans les deux principaux dispositifs d’accompagnement à l’installation, de préciser les différents types de baux, d’évoquer l’accès au foncier, les coûts de reprise et, surtout, l’intérêt des dispositifs d’aides mis en place aussi bien par l’État que par la Région.

L’atelier sur la diversification «Comment créer de la valeur ajoutée sur mon exploitation ?» a aidé les participants à mieux définir leurs envies pour appréhender ensuite plus précisément leur projet. Elodie a pu ainsi témoigner sur son atelier de diversification tourné principalement vers l’agro-tourisme.

L’atelier sur la transmission «Pourquoi et comment céder son exploitation ?» a retracé, lui, les différentes étapes pour engager sa cessation d’activité. Du remplissage de la déclaration d’intention de cessation d’activité agricole (Dicaa - trois ans avant) au transfert des droits, à la radiation au niveau MSA, etc., toutes les étapes ont été détaillées sous forme de rétro-planning. L’important reste de se préparer à sa retraite dans de bonnes conditions.

En conclusion, il a été souligné l’importance de l’anticipation dans son projet, que ce soit un projet d’installation, de diversification ou un projet de cession. Le maître mot a également été l’appropriation de son projet. De plus, la présence de nombreuses structures d’accompagnement (Point accueil installation, Pôle cessation-transmission, MSA, centres de gestion, etc.) est un atout sur notre territoire pour avoir une approche globale de son projet.

La dernière en Picardie !

Lors de la conclusion du colloque, Thomas Bocquet, responsable installation-transmission, a rappelé qu’il s’agissait de la dernière édition réalisée à l’échelle de la Picardie. Effectivement, depuis début avril 2016, les Jeunes Agriculteurs sont fédérés en structure Hauts-de-France. La prochaine édition aura donc cette envergure sur le nouveau territoire régional. «Aujourd’hui, on constate que les profils des futurs installés changent. La création, le développement ou le maintien de la valeur ajoutée sur les exploitations permettront de maintenir une agriculture diversifiée et des agriculteurs nombreux sur notre territoire.

Les porteurs de projet ont besoin d’être accompagnés, pas seulement financièrement, mais aussi humainement. C’est tout l’intérêt des dispositifs existants sur notre territoire. C’est un réel projet de carrière ! Enfin, il n’y a pas d’installations sans transmissions. Les futurs cédants ne doivent pas perdre de vue la pérennité de notre agriculture diversifiée et riche en agriculteurs. Les jeunes doivent garder une chance de s’installer. C’est ensemble que nous construirons notre agriculture de demain», a-t-il conclu.

Tous les compte-rendus d’ateliers ainsi que les présentations sont disponibles sur le site www.deveniragriculteurenpicardie.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui