L'Oise Agricole 20 avril 2017 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

Christiane Lambert a été élue présidente de la FNSEA

Après avoir assuré l’intérim depuis le décès de Xavier Beulin en février dernier, Christiane Lambert, éleveuse de porcs dans le Maine-et-Loire, a été élue présidente de la FNSEA. Première femme à occuper ce poste, elle sera épaulée d’un bureau à 42% renouvelé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

«L’élection s’est déroulée dans un climat très serein. Les personnes du bureau dans leur ensemble ont été très bien élues», a déclaré Christiane Lambert, nouvelle présidente de la FNSEA à l’occasion de la conférence de presse.

Le nouveau bureau, composé de vingt-six membres, «représente douze des treize régions», a tenu à souligner Christiane Lambert, qui souhaite poursuivre le travail engagé par Xavier Beulin. «Redonner des perspectives à l’agriculture française», «le goût d’entreprendre», «sortir du manichéisme d’une agriculture trop souvent considérée comme un effet sociétal par les médias, et pas assez comme un secteur économique de poids», «sortir du dogme du prix bas» figurent parmi les nombreux chantiers annoncés.

La nouvelle équipe dirigeante entend également profiter des élections présidentielles imminentes pour inclure, enfin, l’agriculture au centre des débats et des programmes.

 

Le nouveau G7

Les soixante-neuf membres du conseil d’administration ont élu les nouveaux administrateurs du bureau. Le «G7» est constitué : Jérôme Despey, viticulteur dans l’Hérault, devient secrétaire général, Henri Brichart, producteur de lait et de céréales dans l’Aisne, 1er vice-président, Henri Biès-Péré, producteur de lait et de céréales dans les Pyrénées-Atlantiques, 2e vice-président.

Les secrétaires généraux adjoints sont Daniel Prieur, éleveur-polyculteur dans le Doubs, Eric Thirouin, céréalier dans l’Eure-et-Loir et Patrick Bénézit, éleveur dans le Cantal.

 

Pac, élections des Chambres, OP...

«Nous avons de grands chantiers devant nous», a déclaré la présidente Christiane Lambert. La future Politique agricole commune et les prochaines élections des chambres d’agriculture font partie des premières priorités de la nouvelle présidente.

Cette dernière revendique également une meilleure organisation des producteurs. «Nous sommes trop atomisés», analyse- t-elle. Concernant l’export, celle-ci se dit favorable aux stratégies à l’international. «Heureusement que nous sommes pour l’export, s’agissant du vin, du fromage, du porc. Il faut considérer tous les débouchés possibles», conclut Christiane Lambert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui