L'Oise Agricole 21 mars 2018 à 16h00 | Par Dorian Alinaghi

Beauvais vit au rythme du blues

Depuis le 16 mars jusqu’au 24 mars, la ville de Beauvais se transforme en véritable piste de danse avec 200 artistes qui feront bouger les beauvaisiens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Elles Bailey Live. (© Dave McManus2) DeRobert © DR General Elektriks © Tim Deussen the excitement koko © Alex Cruz Yuksek © DR Gunwood en live © G.A.B

Depuis 23 ans, la ville de Beauvais a droit à sa giboulée de mars. Mais ici, il ne s’agit pas de la pluie, mais à une averse d’artistes qui inonde la ville. Pour cause, l’événement artistique incontournable, Blues autour du Zinc.

Pour la 23e année, cet évènement, qui attire toujours plus de 10.000 festivaliers, souhaite cette année promouvoir des artistes prometteurs venus des USA, d’Angleterre, d’Irlande, d’Espagne et de France, pour une programmation toujours variée et de qualité. Durant une dizaine de jours, les concerts auront lieu dans des salles emblématiques de la ville telles que le théâtre du Beauvaisis, L’Ouvre-Boîte, l’auditorium Rostropovitch, le Mudo, la médiathèque centrale, la maladrerie Saint-Lazare et le théâtre des Poissons à Frocourt et certains bars à Beauvais. De plus, pour enlever le coup de blues, ce festival se veut accessible à tous, notamment aux personnes ayant une situation de handicap, âgées ou incarcérées, mais aussi, une accessibilité terme financier avec de nombreux concerts gratuits. Ainsi, le festival transforme la ville de Beauvais en véritable piste de danse avec des ambiances musicales toutes différentes, visant à séduire un public aux goûts variés, avec comme ligne directrice, évidemment le blues, mais avec également des incursions dans les univers soul, rock, rockabilly et électro.

Depuis le 16 mars, les festivaliers ont pu découvrir le groupe Wille & The Bandits, un magnifique trio, ainsi que la captivante Irlandaise Grainne Duffy et son timbre à la fois puissant et tranquille accompagné d’une musique country, folk et roots. Le lendemain soir, le groupe The Excitements et Hannah Williams & The Affirmations ont animé la ville grâce à leur rythme soul funk. Le dimanche 18 mars, le pays à la bannière étoilée a posé ses valises avec The Marcus King Band, un jeune Américain virtuose de la guitare et son groupe ainsi que DeRobert And The Half-Truths, originaire de Nashville. Les femmes ont pris le contrôle des scènes le mardi 20 mars avec Jo Harman et Elles Bailey pour l’habituelle soirée Blues au féminin.

L’électronique a pris le contrôle le 22 à la maladrerie Saint-Lazare avec le Dj et producteur de musique électronique mondialement connu, Étienne de Crécy. Il est accompagné d’un autre musicien électronique français de renom, Yuksek.

Le vendredi 23 mars, les musiciens se concentrent dans la plupart des bars de Beauvais. Le samedi 24, soirée de clôture, le groupe américain DeRobert And The Half-Truths mais aussi les groupes français General Elektriks et Gunwood termineront en beauté ce festival intense.

programmation
programmation - © L'Oise Agricole

Pour plus d'informations sur la programmation et les artistes : http://www.zincblues.com/


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui