L'Oise Agricole 05 février 2014 à 08h00 | Par Oise Agricole

Avenir Conseil Élevage

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C’est une coopérative de services, gérée par un conseil d’administration composé de 23 éleveurs. Parmi ceux-ci, des adhérents de l’Oise : Patrice Désesquelles, président de la section de Oise et vice-président d’ACE, Valérie Fagoo et Laurent Notteboom. Cette équipe est renforcée par un réseau de

105 éleveurs relais, organisés en bassins de production.

La zone d’action d’ACE comprend désormais les trois départements picards et celui du Nord. 2.513 élevage laitiers de ces 4 départements (65 % des producteurs) sont adhérents d’ACE, avec 153.565 vaches : une moyenne de 61 vaches par adhérent, mais avec de fortes variations selon les secteurs.

ACE compte 201 salariés, majoritairement des femmes, avec une moyenne d’âge de 40 ans.

Ils sont majoritairement des agents de pesée et l’équipe technique comprend 45 conseillers d’élevage, 13 conseillers spécialisés et 7 responsables techniques.

Au cours du dernier exercice, qui couvre la période du 1er septembre 2012 au 31 août 2013, ACE a vécu des évènements exceptionnels, après sa naissance début 2012 qui résultait de la fusion d’ELC3 Picardie avec Nord Conseil Élevage. Les principaux évènements sont liés à la nouvelle organisation interne et l’installation des équipes du siège social à Cambrai. Les antennes d’Abbeville, de Grandvilliers, de Laon et tout dernièrement de La Capelle, sont opérationnelles ; il reste à créer l’antenne des Flandres. L’organisation est prévue avec des équipes proches des élevages dans le cadre d’une organisation des 6 bassins de production d’ACE. Le département de l’Oise est situé sur deux secteurs, Ouest Oise et, pour sa partie Est, Centre Picardie.

Au niveau financier, cet exercice se solde par un résultat positif de 340.000 euros. Sur un budget total proche de 9,5 millions d’euros, Isabelle Holvoët, la directrice, expliquait que 81 % des produits proviennent des cotisations des éleveurs. Les charges sociales représentent 61 % des dépenses, puisqu’il s’agit d’un organisme de services.

Le total bilan est de l’ordre de 6,5 millions d’euros, dont 4,5 de capitaux propres, dont l’importance vient d’une gestion bien maîtrisée de la structure.

Une nouveauté à venir est liée à l’ouverture du site internet, courant février :

www.avenir-conseil-elevage.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui