L'Oise Agricole 23 décembre 2013 à 08h00 | Par Brigitte Henry

AS 60 AGC : à l’écoute de toujours plus d’adhérents

Les adhérents d’AS 60 AGC étaient invités à leur assemblée générale le 11 décembre dernier à la maison de l’agriculture de Beauvais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Salle comble pour l’assemblée générale.
Salle comble pour l’assemblée générale. - © OA

La salle était pleine tant le thème retenu est d’actualité, la réforme de la Pac, traité par Henri Brichart (voir ci-dessous). L’assemblée générale a débuté par la présentation des comptes. Le résultat de l’exercice clos au 31 juillet 2013 dégage 147.919 €, contre 178.354 € l’exercice précédent. Cet exercice est marqué par l’acquisition des locaux de Saint-Just-en-Chaussée et les capitaux propres sont de 1.661.097 € cette année. Le commissaire aux comptes, M. Dubois, a mis en avant la bonne santé financière de l’association.

Le nombre d’adhérents progresse encore cette année. 1.272 dossiers ont été déposés pour les revenus 2012, principalement pour des activités agricoles, cœur de métier de l’association. Pour 2013, le nombre dépasse désormais les 1.300.

L’intégration des AGC à l’ordre des experts comptables implique le respect des normes comptables écrites par l’Ordre. L’association a mis en place des procédures pour y répondre, dont la constitution d’un comité qualité d’experts comptables et de spécialités.

Le développement de l’accompagnement et du conseil est un axe important pour l’AGC, que ce soit en fiscalité, en accompagnement des sociétés, en matière d’obligations liées à l’environnement, en transmission de patrimoine ou en audit social.

En 2013, une compétence a été acquise en matière d’analyse de la rentabilité de la méthanisation, un partenariat a été mis en place avec le Groupement hippique national pour les activités équestres. Une dizaine de projets ont été suivis en collaboration avec les partenaires agricoles, financés par le Conseil régional pour l’installation et la création de valeur ajoutée. Un accompagnement sur l’agrément d’application de produits phytosanitaires en prestation a permis d’aller jusqu’à la certification de certains adhérents.

 

Crainte sur la compétitivité

Les prévisionnels de résultats des adhérents ont été présentés par Alain Randon, conseiller de gestion. En grandes cultures, la récolte a été bonne et de qualité, sauf pour les agriculteurs touchés par la grêle. Mais l’augmentation des charges est constatée dans la plupart des exploitations. Pour les laitiers, la hausse des prix reste infime avec des prix des aliments élevés.

Globalement, l’AGC note une amélioration de la rentabilité des exploitations de l’Oise avec un niveau d’endettement raisonnable depuis trois exercices. Cependant, il convient de rester vigilant sur la compétitivité des entreprises car la rentabilité dépend très fortement des prix de marché. Les rendements stagnent, les charges et contraintes de production augmentent, entraînant une hausse des coûts de production, tout cela dans un contexte qui évolue : impact de la réforme de la Pac, évolution des cours, arrêts des quotas laitiers et betteraviers… Tous ces facteurs imposeront une adaptation des exploitations et des filières.

Le président Didier Verbeke a conclu : «Nos productions sont soumises désormais à des fluctuations fortes et à la volatilité des prix. La FNSEA doit poursuivre son travail en matière de gestion des risques et d’amélioration des outils fiscaux et sociaux tels que la DPA ou de l’a-valoir social. De leur côté, les exploitants doivent constituer une épargne de précaution pour les années plus délicates. Le rôle des AGC est d’aider les agriculteurs à la réalisation des prévisionnels. Notre ambition est d’être attentifs à leurs besoins, c’est le travail de l’orientation définie par les administrateurs : il faut mesurer les attentes, susciter les compétences des collaborateurs, les organiser et travailler sur l’évolution des métiers avec des personnes compétentes dans des domaines pluridisciplinaires et des spécialistes pointus dans les domaines relevant de nos activités.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui