L'Oise Agricole 19 juillet 2018 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Agrikolis fait son tour de France

Agrikolis organise son premier tour de France, l'Agrikolis Tour, qui a pour but de promouvoir les fermes diversifiées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Nous allons passer une demi-journée dans chacune des 30 fermes qui nous accueilleront, et puisque le terrain est la meilleure école, nous aimerions partager leur quotidien en participant à leurs nombreuses activités diversifiées» expliquent les co-fondateurs d'Agrikolis.
«Nous allons passer une demi-journée dans chacune des 30 fermes qui nous accueilleront, et puisque le terrain est la meilleure école, nous aimerions partager leur quotidien en participant à leurs nombreuses activités diversifiées» expliquent les co-fondateurs d'Agrikolis. - © Dorian Alinaghi

Cette start-up lilloise, créée en 2018, a débarqué avec son van à la ferme Saint-Victor à Amblainville. Agrikolis a pour but de faire des fermes des relais colis pour les produits lourds et volumineux allant de 30 à 800 kilos. «Nous avons le désir de redynamiser le monde agricole en recréant du lien social entre les agriculteurs et les habitants. La start-up permet aux agriculteurs de toucher un revenu supplémentaire, mais aussi d'utiliser des espaces vides, d'amortir des outils de manutention onéreux et de faire découvrir leur production. De plus, il n'y a aucun investissement de la part des agriculteurs. Du coup, durant 15 jours, nous allons visiter 30 fermes en France afin de découvrir aussi les activités très diversifiées des exploitations. En espérant que par la suite, elles deviennent des points relais.» assure Guillaume Belissent, co-fondateur d'Agrikolis.

Pour devenir relais de colis, l'agriculteur doit posséder un smartphone, un espace de stockage couvert et sécurisé d'au moins 30 m2 et être capable d'assurer la manutention de palettes. Chaque ferme relais livrera dans un rayon de 10 km maximum, et aura l'exclusivité dans les 5 km alentour.

Pour s'inscrire, il suffit de remplir un formulaire d'inscription en ligne sur www.agrikolis.com. Par la suite, un contrat sera signé, engageant l'agriculteur à utiliser l'application Agrikolis et à livrer les colis reçus dans les trois jours. Dès que le colis est réceptionné un SMS est envoyé automatiquement au client pour convenir avec lui d'un horaire afin de récupérer le colis à la ferme ou bien le colis est amené au domicile du particulier par l'agriculteur. Pour sortir du dispositif, l'agriculteur doit déposer un préavis de deux mois.

Il existe 90 points relais en Hauts-de-France et 220 en France. «L'objectif dans l'avenir est d'arriver jusqu'à 600 points relais. Nous souhaitons également qu'en 2020, nous commençerons à développer notre concept au niveau européen, d'abord en Espagne et au Benelux. Pour le moment, nous allons débuter les livraisons dès septembre. Nous sommes très fiers que ce projet fonctionne si bien» conclut Cédric Guyot, co-fondateur d'Agrikolis.

Il faut savoir que cette entreprise, soutenue par la Région Hauts-de-France, a permis d'intégrer l'incubateur de start-up EuraTechnologies et l'accélérateur de Rev 3 (programme de la troisième révolution industrielle de la Région), ainsi que d'obtenir un partenariat avec Groupama pour le volet assurance.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui